© photomontage
Article payant

House of Collomb épisode 6 : Petits meurtres entre amis

Le retour de Gérard Collomb a engendré une épidémie de rencontres secrètes. L’ancien ministre ratisse large pour ramener à lui des élus qui commençaient à s’épanouir dans la gouvernance Kimelfeld. Il cherche aussi à se recréer une garde rapprochée, la précédente n’ayant pas souhaité rentrer dans ses bagages. David Kimelfeld aussi rencontre beaucoup d’acteurs. Notamment sur sa gauche. Ce week-end, il a ainsi, d’après nos informations, échangé avec Jean-François Debat, le patron du PS régional qui a déclaré la guerre à Collomb. Leur précédent rendez-vous (en juin) avait enflammé la politique lyonnaise. Qu’en sera-t-il cette fois ? Réponse la semaine prochaine, dans le 7e épisode de House of Collomb.

Kimelfeld-Debat, épisode II

David Kimelfeld multiplie les rendez-vous depuis quelques semaines. Le retour de Gérard Collomb n'a pas ralenti sa dynamique. Trois jours après un tête-à-tête avec le ministre démissionnaire, il a rencontré, pour la deuxième fois en trois mois, Jean-François Debat, le président du groupe PS au conseil régional. Ce dernier se démène depuis le printemps pour tenter d'organiser le réveil des socialistes à Lyon. Et il mise sur David Kimelfeld pour l'incarner. Leur précédent rendez-vous, à la métropole et inscrit à l'agenda de son président, avait eu le don d'agacer Gérard Collomb. Dans la foulée, celui-ci avait lancé son association “Prendre un temps d'avance” et amorcé son voyage-retour vers Lyon. Comment va-t-il réagir à ce nouveau crime de lèse-majesté ? Surtout que le sujet de la rencontre Kimelfeld-Debat tournait encore autour de 2020. Contactés, les deux élus nient s'être rencontrés. Peut-être que Collomb les croira…

Il vous reste 86 % de l'article à lire.
Article réservé à nos abonnés.

Connectez vous si vous êtes abonnés
OU
Abonnez-vous

à lire également
Collomb qui tacle Macron à Paris. Des anciens camarades du ministre de l'Intérieur qui fomentent un putsch sans l'assumer. La cour de Gérard Collomb qui voit la main de David Kimelfeld partout. Cette semaine est placée sous le signe des grandes manœuvres et des petites trahisons. Ou l'inverse.

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut