collomb

Gérard Collomb : “Les problèmes écologiques sont devenus fondamentaux”

Invité de Sud Radio ce jeudi, le maire de Lyon a vanté l’importance des problématiques environnementales, lui qui n’a pas toujours porté les écologistes dans son cœur.

Oublié l'épisode des "Khmers verts" ? Ce jeudi, le maire de Lyon était l'invité politique de Sud Radio. Une interview (à écouter ici) au cours de laquelle Gérard Collomb a défendu l'importance des politiques environnementales, tant au plan national qu'au niveau local.

"Le succès des thèses écologistes défendues par le passé est tel que beaucoup de partis se sont emparés de cette question. Les problèmes de réchauffement climatique, de perte de la biodiversité sont des problèmes sur lesquels les uns et les autres réfléchissent maintenant et dont ils s'emparent dans les politiques quotidiennes. C'est vrai au niveau national, mais c'est vrai au niveau local", a indiqué le sénateur-maire de Lyon.

S'il ne s'est jamais ouvertement opposé aux problématiques environnementales, Gérard Collomb a pourtant connu pas mal d'accrocs avec les écologistes, notamment au moment de l'accord passé avec le PS avant la présidentielle de 2012. "Je me suis toujours battu contre les Khmers rouges, je ne plierai pas aujourd'hui devant les Khmers verts !" avait alors lancé le maire de Lyon, dans une interview qui avait suscité la controverse où il dénonçait le "terrorisme intellectuel" des Verts. Une position qui a, semble-t-il, évolué.

Gérard Collomb “frappé par la pollution de l’air en Chine”

Et si son voyage en Chine, en juillet, avait agi comme une révélation ? "J'ai été frappé par la pollution de l'air, confie le président de la métropole au cours de cet entretien. Nous devons agir avant que nous ne connaissions une telle situation. Je suis de ceux qui pensent que les problèmes de réchauffement climatique et de pollution sont des problèmes extrêmement importants et que les responsables politiques à tous les niveaux doivent s'en emparer."

Toutefois, encore aujourd'hui, à Lyon, les épisodes de pollution atmosphérique sont fréquents et intenses, comme celui traversé en mars dernier. Au point que certains élus EELV s'interrogeaient sur les réponses apportées par la mairie à ces phénomènes, ou avançaient qu'il ne s'agissait pas de la priorité de la municipalité. Pour autant, Gérard Collomb assure que, "dans une grande ville comme Lyon, les problèmes écologiques sont devenus fondamentaux".

10 commentaires
  1. Marine - jeu 27 Août 15 à 12 h 57

    Ce monsieur ne manque pas d'air, avant de parler de la Chine, il devrait s'occuper de la pollution dans Lyon, et dans certains quartiers. C'est de pire en pire, des vieilles voitures diésel se baladent en polluant de plus en plus. Des travaux qui génèrent d'épaisses poussières blanches sur les habitants, les arbres et les animaux. Mais là aucun regard de ce monsieur, ni aucune visite ! Et oui pas de journaliste donc pas d'élu ???? A mourir de rire !

  2. Gemini - jeu 27 Août 15 à 23 h 42

    Cela signifie-t-il que Mr. Collomb et son équipe vont enfin passer aux actes ? Il y a du boulot ! Bien que la ville de Lyon soit loin d’être la pire de France, il y a encore une énorme marge de progression. La ville doit se verdir au maximum : forte diminution de l’espace accaparé par les voitures, tout cet espace récupéré doit l’être au profit des cycles et autres modes doux + en profiter pour verdir au maximum la ville, de partout.

  3. romu002 - ven 28 Août 15 à 10 h 20

    Après avoir oeuvré en faveur de ce désastre écologique qu'est le Grand Stade Privé de M. Aulas, notre édile de gôôche s'inquiète d'écologie.Comique.

  4. Robes Pierre - ven 28 Août 15 à 11 h 04

    Marine? vielles voitures Diesel , les personnes qui circulent avec préféreraient de loin un véhicule plus récent ou pensez vous réserver le droit de circuler à ceux qui ne regardent pas à 15.000€ pour changer de voiture? Commençons à appliquer l'interdiction des poids lourds qui préfèrent A7 et tunnel de Fourvière au détour A46.C'est tellement plus facile de contraindre les petits. S'agissant d'Aulas j'adhère complètement au commentaire de romu002.

  5. collectifvalve - ven 28 Août 15 à 12 h 23

    Réelle prise de conscience ? Ce sont effectivement les actes qui permettront de vérifier s'il y a une véritable inflexion politique. L’accélération du rééquilibrage le partage de la voirie au profit des transports en commun et des modes actifs (marche, vélo, trottinettes) serait un excellent moyen d'augmenter la qualité de vie au niveau des villes européennes jugées les plus agréables à vivre. Malgré, les efforts des 15 dernières années, Lyon est encore trop polluée, trop encombrée. Il faut accélérer la transformation de la ville. d'autant que développer le vélo et la marche à pied est très économique par rapport aux transports en commun et encore plus par rapport aux hyper coûteuses infrastructures routières. POUR DIMINUER VOS IMPÔTS LOCAUX, FAITE DU VÉLO !

  6. Robes Pierre - ven 28 Août 15 à 19 h 47

    Lyon , ville traversée en tous sens par voies rapides, verrue centrale de Perrache, autoroutes, cernée par dessertes Nord, Sud,Est, Ouest qui sont des autoroutes à grande circulation internationale, Zone de la chimie au sud, rive droite atochem, et des quartiers construits, Confluence sans desserte de stationnement ou à des prix prohibitifs, Colomb ne s'est jamais intéressée à l'écologie. ceci se verrai.

  7. Collombitude - mar 1 Sep 15 à 18 h 35

    S'il y a un sujet où notre Collombinard devrait s'abstenir c'est bien sur l'écologie. Décines: 150ha de terres agricoles détruites pour construire un stade excentré et des routes et ou 9000personnes seulement viendront avec un tram super bondé 50000 personnes se déplaceront avec des engins à moteurs thermiques pour...voir des matchs de foot. L'incohérence tue, sauf nos politicards qui s'accrochent au pouvoir comme les morpions sur le b

  8. Collombitude - mar 1 Sep 15 à 18 h 36

    comme les morpions sur le bas clergé: fin

  9. Abolition_de_la_monnaie - jeu 17 Sep 15 à 18 h 01

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut