Manifestation contre l'antisémitisme © Tim Douet
Manifestation contre l’antisémitisme © Tim Douet

Gérard Collomb : “Il faut combattre l’antisémitisme avec force”

Ce mardi soir place Bellecour, le maire de Lyon a manifesté contre l’antisémitisme à côté de Manuel Valls et de beaucoup d’autres élus et Lyonnais.

Présent hier devant le Veilleur de pierre place Bellecour au côté de très nombreux élus lyonnais, Gérard Collomb a manifesté à Lyon contre l'antisémitisme. Celui qui, lors de son départ du ministère de l'Intérieur, avait déclaré “aujourd’hui, on vit côte à côte. Moi, je le dis toujours : je crains que demain on vive face à face”, a expliqué mardi “avoir vu monter cet antisémitisme” quand il était Place Beauveau “et qu’il fallait le combattre avec force”.

Si des propos antisémites ont été tenus lors de manifestations de Gilets jaunes, le maire de Lyon a insisté sur le fait “qu'il ne faut pas tout mélanger”. “Il y a des gens antisémites chez les gilets jaunes comme dans d'autres parts de la société française”, a-t-il déclaré. 

Venu de Barcelone ce mardi pour assister à la rencontre entre l'OL et le club catalan, Manuel Valls, l'ancien Premier ministre et ministre de l'Intérieur a aussi assisté à cette manifestation. Lui et Gérard Collomb sont arrivés ensemble et ont semblé proches l'un de l'autre. Le maire de Lyon a d'ailleurs salué le combat mené par le candidat aux municipales à Barcelone lorsqu'il était en France. “Manuel Valls a été un Premier ministre et un ministre de l’intérieur qui a combattu extrêmement fort l'antisémitisme. Il l'a d’ailleurs un peu payé sur le plan électoral, car certains l’ont accusé d'appuyer les causes sionistes alors qu'il se battait seulement contre toutes les formes d'antisémitisme”, a conclu Gérard Collomb. 

à lire également
Revendiquée par l'auteur de l'attentat qui a fait 50 morts à Christchurch, en Nouvelle-Zélande, entre autres thèses d'extrême-droite, la théorie dite du "grand remplacement" ne paraît "pas absurde" à la cadette du clan Le Pen, présidente de l'école privée qu'elle a ouverte à Lyon en septembre.
2 commentaires
  1. Abolition_de_la_monnaie - 20 février 2019

    Hé Gérard ! Vous qui avez le pouvoir sur ce que peuvent apprendre les élèves dans les écoles de Lyon,
    pourquoi vous ne mettez pas à disposition de tous les élèves, des cours expliquant les religions et l'athéisme ? Ainsi que la psychologie et la philosophie ?

    Plutôt que vos grands discours dans le vide ! 🙂

    Vous avez même une asso qui fait le boulot : enquete.asso.fr
    Et y'en a d'autres.

  2. Galapiat - 20 février 2019

    Valls , premier ministre socialiste !!! celui qui défile en Espagne avec droite et extrême droite pour tenter de conquérir la mairie de Barcelone, Que c'est beau les convictions de nos élus PS qui virent REM où soutien des nostalgiques de Franco.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut