Lyon : plus d'un millier de personnes se lèvent contre l'antisémitisme

Plus d'un millier de personnes se sont réunies à Lyon ce mardi soir contre l'antisémitisme suite à l'appel lancé par de nombreux partis politiques et associations.

L'ensemble des responsables politiques de la ville et de la métropole se sont réunis ce mardi devant le Veilleur de pierre, place Bellecour, pour manifester contre l'antisémitisme alors que les actes contre les juifs ont augmenté de 75 % l'an passé et de 25 % dans la région Auvergne-Rhône-Alpes.
Gérard Collomb, David Kimelfeld et Georges Kepenekian étaient présents, accompagnés de Manuel Valls en visite à Lyon pour le match entre l'OL et le FC Barcelone. Beaucoup d'autres personnalités politiques de la ville ont aussi assisté à cette manifestation silencieuse qui s'est conclue par une Marseillaise.
Questionné, Gérard Collomb a confié "avoir vu à l'Interieur comment cet antisémitisme pouvait monter et qu'il fallait sans cesse le combattre". Aux côtés de Manuel Valls, il a salué l'action de l'ancien ministre de l'Intérieur et Premier ministre sur ce combat, "Manuel Valls a été un Premier ministre et ministre de l'Intérieur qui a combattu extrêmement fortement l'antisémitisme. Il l'a même un peu payé sur le plan électoral avec certaines personnes qui l'ont accusé d'appuyer les causes sionistes alors qu'il se battait contre toutes les formes d'antisémitisme".
à lire également
Urne de vote
À Charbonnières-les-Bains (Rhône), c’est la liste LREM de Nathalie Loiseau qui arrive en tête aux élections européennes 2019. Découvrez sur Lyon Capitale l'ensemble des résultats de la métropole de Lyon.
7 commentaires
  1. JANUS - 20 février 2019

    Cette situation existe malheureusement depuis longtemps. En 2003, Chirac s'était exprimé publiquement et avait pris des mesures coercitives. Mais la déliquescence antisioniste a dérivée vers l'antisémitisme et l'anti-France !
    Tous cela avait déjà été dénoncé

  2. Abolition_de_la_monnaie - 20 février 2019

    Tout cela est le résultat d'un seul paramètre :
    il n'y a pas de cours expliquant les faits religieux ainsi que l'athéisme dans toutes les écoles du pays.
    Et c'est comme ça que courent les fantasmes, les incompréhensions, les peurs. Sans oublier la psychologie et la philosophie (chaque religion et l'athéisme étant des philosophies) car la peur de la mort, la peur de son prochain, l'équilibre mental, etc. sont des choses à étudier.
    .
    Y'a-t-il de tels cours dans toutes les écoles ?
    Non. A cause des tabous débiles (qu'ils viennent des parents ou des dirigeants).
    Il va falloir regarder l'éducation bien en face et mettre notre ego un peu de côté :
    les écoles sont pour la plupart, des fabriques à robots adaptés au système du commerce, cad des fabriques à crétins. Alors soit on change ce paramètre, soit le mur (la guerre civile) est droit devant !

  3. Galapiat - 20 février 2019

    ils en existent qui tentent de faire croire qu'un monde sans monnaie serait l'avenir , faut être lobotomisés du bulbe ou sous l'emprise d'un gourou,, certains ont même tentés de rejoindre Sirius.

    1. Abolition_de_la_monnaie - 20 février 2019

      le contre argumentaire fait d'insultes... Bravo Galapiat, vous faites honneur à l'intelligence humaine... :o)

  4. Galapiat - 20 février 2019

    Et merci pour tes applaudissements, mais il s'agit d'un simple constat,

  5. JANUS - 20 février 2019

    Aux vue des agression verbales qu'a subi Finkielkraut, on constate que se ne sont pas des adolescents mais bien des adultes 40/50 ans donc il ne sont plus éducables mais condamnables et incarcérables.

    1. Abolition_de_la_monnaie - 20 février 2019

      Et vous les mettez en "prison à vie" ?
      Vous vous croyez incapable d'apprendre après 40/50 ans ?

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut