Etienne relève la tête

L'adjoint congédié compte bien continuer à exercer son droit de critique à l'égard de la municipalité, notamment sur OL-Land. Gérard Collomb aurait contacté Jean-Michel Aulas avant d'évincer le Vert de l'exécutif municipal.

Gérard Collomb a-t-il contacté Jean-Michel Aulas avant de virer Etienne Tête ? Frédéric Poignard, journaliste au Figaro, l'a affirmé hier sur TLM. "Il a préféré appeler le président de l'OL avant de rendre publique sa décision. Le risque étant que l'élu Vert redouble de prises de position contre OL-Land", décrypte un élu. En 2008, Aulas avait fait part de sa colère auprès du maire de Lyon : il ne sait pas tenir ses adjoints, lui avait-t-il reproché.

Depuis son éviction, l'ex-adjoint a engrangé des soutiens, mais peu provenant d'élus socialistes. Certains encouragements sont venus de la droite, comme Philippe Meunier, autre pourfendeur d'OL-Land, qui lui a souhaité "bon courage". En attendant, Etienne Tête s'organise. "J'aurai plus de temps pour faire des recours", prévoit-il, comminatoire. Jouira-t-il de plus de liberté de parole ? "J'en avais déjà beaucoup", note-t-il, le sourire en coin. Il a prévu de reprendre une activité professionnelle s'il ne devenait pas vice-président régional à la suite du scrutin de mars. Et il rachète son ordinateur à la Ville pour conserver ses fichiers personnels.

à lire également
Dans le cadre de la tournée du chroniqueur de Médiapart Usul, la maire du 1er arrondissement de Lyon se rendra ce dimanche soir à l’Aquarium ciné-café pour débattre du référendum d’initiative citoyenne.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut