Des positions encore floues sur le grand stade

Aucune famille politique n'arrive à se mettre d'accord. Revue de détail des positions de chaque courant.

1/ Chez les communistes
Ils ont voulu innover pour éviter de s'exprimer. Le groupe communiste a appelé à s'abstenir positivement. Une sorte de réponse de normand qui a réussi à ne pas être partagée par tous les membres du groupe. Les élus lyonnais ont en effet soutenu le projet porté par Gérard Collomb.

2/ Chez Les Verts
Avec le départ des élus UMP, Les Verts sont devenus de fait les seuls "vrais" opposants au grand stade à Décines. Mais pas tous. Les proches de Gérard Collomb qui occupent un poste de vice-président ont voté différement. Gilles Buna a voté la révision du PLU. Bruno Charles s'est abstenu.

3/ Chez les centristes
Une intervention de Marc Augoyard était prévue. Le groupe centriste-démocrate l'a retirée au dernier moment. Du coup, personne n'a entendu leur position. Comme dans les autres partis, tout le monde était divisé.

4/ Chez les socialistes
Même dans le parti de Gérard Collomb, des voix dissonantes se sont faites entendre. Le socialiste de Chassieu, Yves Imbert, a maintenu la position de Chassieu : ils ne veulent pas d'un OL Land à Décines. En revanche, tous les autres conseillers communautaires ont voté comme un seul homme. Avant la séance, Gérard Collomb avait vérouillé l'affaire en rappelant à l'ordre ses troupes et aussi ses alliés comme les radicaux de gauche.
5/ A l'UMP
Le parti de droite remporte la palme de la position la plus illisible. Pendant le débat qui a précédé le vote, François-Noël Buffet et Michel Forissier se sont emportés contre ce projet. Au dernier moment, ils ont refusé de prendre part au vote puisqu'il n'était pas à bulletin secret. Ils n'ont donc pas voté contre et les seules voix exprimées à l'UMP lors du scrutin ont été en faveur de la révision du PLU. En effet, les vice-présidents UMP ont apporté leur soutien à Gérard Collomb. L'UMP continue de se noyer dans le verre d'eau du grand stade. Ils sont finalement prisonniers d'une majorité gouvernementale qui a fait adopter une loi sur les enceintes sportives rendant possible le financement des collectivités locales.

Notre dossier complet sur le Grand Stade en cliquant ici lien

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut