Capture d’écran 2013-09-24 à 16.18.30

Des chevaux de trait pour débarder le Fort de Bron

Jusqu'au 1er octobre, quatre chevaux ont été réquisitionnés pour débarder le Fort de Bron. Après les moutons tondeuses du mois d'août, chargés du désherbage, la ville poursuit son action environnementale.

Depuis le 10 septembre et jusqu'à la fin du mois, les visiteurs du Fort de Bron auront peut-être l'occasion d'apercevoir quatre chevaux de trait, parqués dans un espace de deux hectares non-accessibles au public. En bons agents municipaux, ces animaux ont pour but de débarder le Fort de Bron, autrement dit évacuer le bois coupé pour permettre une meilleure repousse.

En charge de cette tâche, la coopérative forestière Coforet a fait appel à deux Ardennais, un Comtois et un cheval de trait du Nord, qui pourront accéder aux endroits où les engins motorisés ne le peuvent pas. Le bois ainsi récupéré sera réutilisé en bois de chauffe ou bien recyclés en poteaux agricoles par Coforet. Cette action s'inscrit dans le cadre de l'Agenda 21 de la commune, programme qui avait déjà été à l'origine de la présence de moutons chargés du désherbage du Fort de Bron au mois d'août.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut