Demontès

Demontès (PS) : “Pourquoi je ne suis pas candidate au Sénat”

Christiane Demontès ne sera pas candidate aux sénatoriales de septembre prochain. C'est Annie Guillemot, la maire de Bron, qui sera n°2 sur la liste socialiste emmenée par Gérard Collomb. "J'ai fait un mandat de dix ans, comme Gérard Collomb. Je me disais qu'il fallait passer la main", nous explique-t-elle. Un choix précipité par sa défaite aux municipales, à Saint-Fons. "C'est une décision personnelle, personne ne m'a influencée. Je passe à une autre vie militante", raconte-t-elle.

Christiane Demontès reste présidente du Conseil national de l'insertion par l'activité économique et de la fondation des régions d'Europe pour la recherche en éducation et formation. Elle est également conseillère municipale d'opposition. "Depuis vingt ans, j'ai toujours été dans un exécutif. J'ai envie de faire de la politique autrement, en théorisant les savoir-faire que j'ai, sur l'éducation et la formation", déclare-t-elle. Mme Demontès précise soutenir la liste socialiste aux sénatoriales, en particulier la candidate Annie Guillemot.

à lire également
La campagne pour l'élection métropolitaine de 2020 pourrait bien monter d'un cran ces prochains jours à Lyon. L'actuel président de la métropole de Lyon, David Kimelfeld devrait lancer sa campagne le 16 octobre, "quoi qu'il arrive". 
2 commentaires
  1. la realité en face - 16 juin 2014

    Au revoir Christiane! Tu as raison, il est temps de passer à autre chose... il n'y a pas que la politique dans la vie... Profites en pendant que tu es encore jeune! Mais attention au trekking dans le Sahara...tu risquerais de te retrouver aux mains des islamistes...et vu ce qu'est devenu le Hollandisme, je comprends que tu ne veuilles plus porter cette étiquette!

  2. bilbo69 - 18 juin 2014

    Sénatoriales?! Pour l'UMP, des nouvelles têtes et surtout des vainqueurs de l'est lyonnais qui ont fait un sacré travail aux dernières municipales. Cohen à Mions a toute sa place en 3ème position. Il saura fédérer les énergies dans l'est lyonnais et défendre les intérêts des habitants du secteur.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure

d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut