Courrier international : "les étrangers nous envient le quartier Confluence"

PODCAST - A l'occasion de la sortie de numéro spécial du Courrier international en kiosque à partir du 5 mai 2011 et consacré à Lyon, la rédaction reçoit la journaliste Hamdam Mostafavi. Au micro de Lyon Capitale, elle nous présente les articles du monde entier qui ont été choisis, ainsi que les différentes thématiques sélectionnées. Au menu, des grands classiques comme la gastronomie, mais aussi des surprises comme un papier de Variety sur l'industrie du cinéma ou bien encore les émeutes d'octobre 2010 à travers le regard d'un journaliste espagnol . Un entretien à écouter et/ou à télécharger.

Retrouvez les meilleurs citations des articles du Courrier international

à lire également
Il avait fait sensation en sortant un silure de plus de deux mètres le mois dernier, cette fois c'est un brochet de 1,12 mètre que le pêcheur Lyonnais Baptiste Latorre apris, à la pointe de la Presqu'île.
1 commentaire
  1. lyonnais - 4 mai 2011

    La Confluence,C'est un quartier très joli sur le papier mais c'est maintenant le quartier le plus coupé du reste de l'agglo!Si notre césar Collomb avait fait ce qu'il avait prévu depuis les années 60 lorsque le Grand Lyon avait dessidé de ce munir d'un métro. Le quartier de la Confluence aurait pu ressembler de très prêt à la hafen city d'Hambourg, mais c'est sur que quand nous avons deux très mauvais maçons comme notre césar local et son adjoint Buna on ne peut pas espérer avoir un plan de masse des plus normal. Les architectes même les plus grand ne peuvent rien contre un plan de masse mal fait, cest de la faute de la ville.En conclusion, messieurs dames les journalistes allez refaire un tour du côté de la Confluence et regarder de très prèt les erreurs au niveau des habitations (même entrée pour le parking de chaques immeubles, etc...).Aujourd'hui, les habitants chantent entre eux. Demain, les habitants se taperont les uns sur les autres.Et ce n'est qu'un début. Au fil des innaugurations plein de difonctionnement apparaitront.On ne peut que remercier le maire de Lyon de nous avoir refait une petite cité qui vieillira très mal. Là je ne sais pas si on doit le remercier!

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut