Gérard Collomb
©Tim Douet

Collomb se compare à Deng Xiaoping

Après la venue d’une importante délégation chinoise en début de semaine, le maire de Lyon s’est comparé auprès de journalistes chinois à l’ancien numéro un du Parti communiste, considéré comme le père du miracle économique de la Chine, mais à qui l’on doit aussi la sanglante répression des manifestations étudiantes de la place Tian’anmen.

En début de semaine, une dizaine de journalistes chinois ont accompagné la vice-Premier ministre chinoise Liu Yandong dans son escapade lyonnaise. L'occasion pour Gérard Collomb d'échanger avec eux… et de lancer une comparaison qui pourrait faire réagir. C'est Le Progrès qui a relevé la petite phrase, dans un entretien du maire de Lyon accordé au Southern People Week, dans lequel le maire de Lyon se présente comme "le Deng Xiaoping de la France", tout en reconnaissant ne pas avoir rencontré "encore un grand succès comme lui".

La comparaison est osée : considéré comme celui qui a tourné le dos aux principes communistes et ainsi lancé la modernisation à pas forcés de son pays, Deng Xiaoping est aussi considéré comme le principal responsable de la répression sanglante des manifestations de la place Tian'anmen. Le site Web d'Europe 1 commente la citation en la faisant précéder d'un lapidaire “Melon”.

à lire également
Gérard Collomb, à la mairie de Lyon en janvier 2020 © Antoine Merlet
À une poignée de semaines des municipales, Gérard Collomb exhorte le gouvernement à dialoguer avec les syndicats réformistes pour sortir d’un mouvement social qui pourrait impacter les candidats LREM en mars prochain.
2 commentaires
  1. grandlyonnaise - 21 septembre 2014

    Quel clown ! mais qui ne fait rire personne sauf lui !

  2. Sophie_Lyon - 22 septembre 2014

    Deng est avant tout un dictateur, comme tous les dirigeants chinois.

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut