Collomb critique la gestion de Cochet et de Buffet

Le maire de Lyon a accusé les deux maires UMP de "laisser filer" leur dette. Le maire d'Oullins a réagi.

Le maire de Lyon, attaqué sur ses finances municipale par l'opposition en plein débat d'orientation budgétaire, a sorti les griffes à quatre mois des municipales. En conseil municipal lundi soir, il a critiqué la gestion des villes de Caluire et d'Oullins, toutes deux gérées par la droite. Les maires respectifs, Philippe Cochet et et François-Noël Buffet (UMP) ont été accusés de "laisser filer" leur dette : + 188 % à Oullins et + 183 % à Caluire, depuis 2008 selon lui. Par contraste, Lyon présente en 2013 une dette inférieure en valeur absolue à celle qui existait au début du mandat de Gérard Collomb en 2008. Michel Havard, candidat UMP aux municipales, a réagi : "ils n'ont pas vendu 120 millions d'euros de patrimoine".

La Ville d'Oullins a aussi donné sa version des faits, confirmant le chiffre du maire de Lyon, mais le contextualisant. Le cabinet de François-Noël Buffet fait remarquer qu'Oullins avait un taux d'endettement historiquement bas en 2008, "de l'ordre de 299 euros par habitant, très en-dessous du celui des villes équivalentes". "Durant le mandat 2008-2014, la ville a choisi de financer ses investissements par l'emprunt plutôt que par les impôts, qui n'ont pas augmenté depuis 10 ans (2004), contrairement à Lyon ! Oullins a aujourd'hui une dette qui s'élève à 1 044 € par habitant, plus de 10 % inférieure à la moyenne nationale des communes de même strate (1 167 €)". De son côté, Caluire n'a souhaité communiqué sur son endettement.

5 commentaires
  1. grandlyonnaise - mar 26 Nov 13 à 13 h 19

    il ne lui manque plus qu'une petite moustache ..nous sommes dans un pays démocratique avec un élu de ce genre ? plutôt comme en Tunisie (qu'il connait si bien puisque les contribuables lui ont offert un voyage avec famille en fin d'année 2011 pour comme il dit 'voyage d'étude' !)On en a marre de ces cumulards qui prennent leurs concitoyens administrés pour des pigeons

  2. mic1234 - mar 26 Nov 13 à 15 h 53

    Je me permet de répondre, G. Collomb a certes critiqué, mais nous sommes en démocratie, par contre lorsque vous dites' on en a marre des cumulards,' si je peux me permettre M. BUFFET est sénateur et maire d'Oullins ainsi qu'au Grand Lyon et P. COCHET est député et maire de Caluire, alors pourquoi êtes vous particulièrement contre G.COLLOMB Si vous êtes contre le cumul.....

  3. DeLyon - mar 26 Nov 13 à 18 h 12

    6e cumulard : 'Le maire de Lyon, sénateur et président du Grand Lyon, est également président du conseil de surveillance des HCL, président du syndicat mixte d’études et de programmation du SCoT (schéma de cohérence territoriale) de l’agglomération lyonnaise. Il est aussi président de Lyon Confluence, de la SEM (société d’économie mixte) Patrimoniale du Grand Lyon, président du Pôle métropolitain et secrétaire général de la fondation Jean-Jaurès.';'Philippe Cochet 181e.'Lyon Capitale 10/09/2013

  4. mic1234 - mar 26 Nov 13 à 22 h 44

    Je répond à Delyon, un maire ou un V.P a en général tous les titres que vous citez. Même si c'est M. Harvard il sera également Président des Hcl etc...Par contre M. Philippe COCHET est 181e à l'assemblée, là je n'ai pas bien compris, de toutes les façons ce 'est pas un député très assidu....

  5. DeLyon - mer 27 Nov 13 à 15 h 37

    Mic1234, un maire n'est pas forcément cumulard. Par exemple Bertrand Delanoë n'occupe que trois mandats et fonctions : Maire de Paris, président du conseil de Paris et président de l'association internationale des maires francophones.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut