avatar-blog-1212819731-tmpphpATKfIr
©DR

Bron : 12 élus lancent une pétition contre le projet de médiathèque

Les suites du feuilleton qui oppose douze élus de la municipalité brondillante au projet de médiathèque voulu par le maire (corrigé).

Ils sont huit à faire partie de la majorité municipale aux commandes de la Ville de Bron depuis 2008, Bernard Justet (PS), Sylvie Dubouchet (société civile), Elisabeth Brissy-Queyranne (PS, voir photo), Eric Sommier (EELV), Christophe Pili (PS), Françoise Mermoud (EELV), Evelyne Brunet (Société civile) et Nora Begag (société civile), et quatre élus d'opposition, Ghislaine Durand (Société civile, affiliée à l'UMP), Jean-Claude Arfi (tête de liste UMP aux dernières municipales), Jean-Pierre Vachon (UMP) et Valérie Eymeric (UMP). Ensemble, ils représentent 30 % de l'effectif du conseil municipal de Bron et ré-affirment aujourd'hui leur ferme opposition au projet de médiathèque voulu par le maire, Annie Guillemot.

Ce mercredi 7 septembre, ils lancent officiellement une pétition pour obtenir le gel du projet de médiathèque. Trop cher, selon Eric Sommier (EELV). Ce projet estimé à 12,5 millions d'euros "asséchera complètement la capacité d'investissement de la ville". Elisabeth Brissy-Queyranne, estime qu'il représente 40 % des capacités d'investissement de la ville sur le mandat. 10 % selon le maire. "Elle ment", affirme l'épouse du président de région. Pas assez concerté se plaint Nora Begag, selon qui les Brondillants n'ont jamais été consultés sur ce projet. Enfin Jean-Pierre Vachon (UMP) se plaint de l'augmentation d'impôts concomitante "6 à 8 %" selon lui.

Avec leur pétition, les élus espèrent atteindre au moins 4 500 signatures. "Il y a quinze ans, un projet de multiplexe cinématographique mettant en danger le cinéma Les Alysées avait été abandonné après qu'une pétition avait été signée par environ 7000 personnes à Bron et à Genas" se rappelle une élue. Elle espère qu'il en sera de même lorsque la pétition des élus sera remise au maire.

Lire la réponse du maire en cliquant ici.

LB

à lire également
2 commentaires
  1. Yvan, de Lyon - 8 septembre 2011

    De mémoire, il me semble bien avoir lu ici ou ailleurs, au moment de l'éviction de ces élu(e)s, qu'ils avaient voter pour ce projet et son financement.Ce n'est qu'a partir de leurs évictions, qu'ils ont enfourcher le cheval de la contestation de ce projet.Donc, ils ne contestent qu'un seul projet ? Je trouve que c'est plutôt pas mal, pour la maire de Bron ! A Lyon ou la région, c'est plusieurs projets portés par le pouvoir, qui sont contestés et contestable, pour les finances publique !L'arbitrage reviendra aux électeurs brondillants en 2014 !

  2. Vas-y Yvan - 8 septembre 2011

    @Yvan, entierement d'accord!

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut