Boudot veut faire changer la date de la Fête des lumières

Le conseiller municipal frontiste a réclamé que la Fête des lumières soit avancée de quelques jours pour “laisser le 8 décembre aux Lyonnais”.

Avancer la Fête des lumières de quelques jours. C'est la proposition pour le moins atypique qu'a faite Christophe Boudot, à l'occasion du conseil municipal de ce lundi à Lyon. Alors qu'il s'agissait de voter une subvention aux associations de commerçants pour les illuminations et animations pour les fêtes de fin d'année, le conseiller frontiste a estimé que les 5 jours de Fête des lumières ont, au fil du temps, "étouffé" le 8 décembre. Pour le chef de file du Front national dans le Rhône, il faut "laisser le 8 décembre aux Lyonnais. Laisser les personnes âgées ou handicapées sortir de chez elles pour déambuler dans leur ville ou monter à Fourvière pour célébrer la place de la Vierge".

"Il n'y a pas d'opposition entre la spiritualité et la dimension festive", a répondu le maire de Lyon, Gerard Collomb, qui précise qu'"il n'y a pas un seul endroit où nous exportons la Fête des lumières sans en rappeler l'histoire, parce que c'est de cette tradition que naît la modernité".

5 commentaires
  1. nico-yzfr6 - 21 octobre 2014

    Ils se revendiquent laïcs et sont contre les prières de rue mais quand il s'agit de procession à la Vierge, ils sont moins regardant sur la laïcité...

  2. Robes Pierre - 21 octobre 2014

    Nico confond pas tout,, la tradition c'est l’illumination de Lyon à laquelle est venue s'ajouter la procession organisée par les cathos, c'est leur droit à l'énorme différence des prières pratiquées par d'autres croyance qui ne devrait pas avoir droit de cité dans la capitale des Gaules.

  3. nico-yzfr6 - 22 octobre 2014

    Et pourquoi je te prie ? Pourquoi, dans un pays laïc, les cathos auraient le droit de 'processionner' et les autres croyances n'auraient pas le droit de 'citer', comme tu le dis ? Ton argumentation est bien pauvre.

  4. Albrog - 22 octobre 2014

    Je suis assez d'accord avec ce conseiller (malgré son appartenance politique). Le 8 décembre traditionnel a disparu ou quasi, il est noyé dans la masse des animations et effets de lumière en tout genre. Les illuminations que j'ai connues gamin il y a 30 ans n'ont plus leur place dans ce 'show business' (= manifestation spectaculaire et commerciale). D'ailleurs, il y a de moins en moins de lumignons aux fenêtres, et ce n'est pas parce qu'il y a moins de Lyonnais 'natifs'.

  5. Albrog - 22 octobre 2014

    Pour conclure, je dirais qu'il faut conserver la Fête des lumières qui est une manifestation extraordinaire (un des 4 plus grands rassemblements festifs au monde paraît-il), mais il faut aussi retrouver les illuminations d'antan le 8. Personnellement, je mettrais plutôt la Fête des lumières après le 8/12, autour du 15/12, en préambule des fêtes de Noël.

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut