Capture d’écran 2013-12-17 à 19.57.53

Boudaoud, Darne, Perrin-Gilbert dans le viseur du PS

La fédération socialiste du Rhône a écrit au siège national du PS pour demander des sanctions contre les candidats socialistes dissidents. Une quinzaine de personnes sont visées. Leur exclusion devrait être prononcée début janvier.

Farida Boudaoud, Jacky Darne, Nathalie Perrin-Gilbert et une douzaine d'autres socialistes sont en passe de recevoir un courrier. La fédération socialiste du Rhône va les prévenir d'une démarche qu'elle a entreprise auprès du siège national du PS pour obtenir leur mise à l'écart. "Les campagnes qui s'engagent ont besoin d'un climat de clarté, de confiance", argumente David Kimelfeld, premier secrétaire fédéral, dans un communiqué. Il annonce avoir saisi les instances nationales de son mouvement, demandant "une sanction appropriée" pour tous les candidats dissidents.

"Cela ne concerne pas seulement les têtes de liste, mais tous ceux qui se présentent en marge du PS", nous explique-t-on à la fédération. Leur cas sera étudié lors d'un bureau national du PS, début janvier. "Nos règles sont claires : les socialistes sur des listes autres que celles du PS s'excluent du PS", nous indique Christophe Borgel, secrétaire national du PS en charge des élections.

Nathalie Perrin-Gilbert, maire du 1er arrondissement

Parmi les personnes visées, figure bien sûr la frondeuse Nathalie Perrin-Gilbert, opposante notoire à Gérard Collomb. La maire du 1er arrondissement avait été la suppléante de Philippe Meirieu (EELV) aux législatives, affrontant Thierry Braillard (PRG), le champion du maire de Lyon. Elle était encore dans la légalité du PS qui soutenait l'écologiste.

Depuis, elle a fondé un groupe de réflexion le Gram, qui va annoncer dans quelques heures son alliance avec le Front de Gauche pour conduire une liste de premier tour aux municipales. Nathalie Perrin-Gilbert avait pris les devants et avait annoncé en septembre dernier, s'être mise en congé avec son parti (lire ici). Une position qui n'est pas reconnue dans les statuts du PS.

Jacky Darne, ancien maire de Rillieux, figurera sur la liste emmenée par son fils, Jean-Christophe Darne, contre son successeur à la tête de la Ville, Renaud Gauquelin. Le vice-président du Grand Lyon reproche à ce dernier de vouloir propulser son directeur de cabinet, Marc Cachard, comme futur adjoint et probable dauphin, en cas de réélection (lire ici).

L'exclusion de Jacky Darne ne manque pas de sel quand on sait qu'il fut le premier des socialistes avant David Kimelfeld. Lui-même nous avait confié vouloir prendre les devants "et démissionner pour ne pas porter tort à son parti". Les autres adjoints socialistes rilliards entrés en dissidence seront aussi touchés par la procédure.

boudaoud  ()

Etoile montante au PS, Farida Boudaoud est vice-présidente à la Culture et 4e adjointe à Décines en charge du Logement. Elle n'aurait cependant pas été reconduite dans l'exécutif par le maire actuel en raison de son mandat régional. Selon l'élue, le différent porte sur la ligne politique. Elle souhaitait une liste d'union PS/PCF de premier tour, comme d'ordinaire à Décines. Elle a depuis rejoint la campagne du Front de Gauche, ainsi que deux autres élus socialistes. L'intéressée réagit à la démarche de la fédération du PS en souhaitant se "mettre en congé du parti". Elle encourt toutefois bien une exclusion.

La procédure va frapper aussi les élus vénissians en rupture avec leur chef de file, Lotfi Ben Khelifa. Mokrane Kessi et Samia Hamdiken-Ledesert avaient déjà été suspendus. Cette dernière a fait savoir son intention de conduire une liste "de gauche" pour les municipales, avec des membres du MoDem et d'Europe Ecologie les Verts.

1 commentaire
  1. Le Canut de Lyon - 19 décembre 2013

    Et le PS va justifier comment ces exclusions, quand Collomb lui-même n'a pas été exclu quand il bafouait les mêmes règles du PS en faisant campagne pour Braillard contre le candidat du PS ? Souhaitons donc que Boudaoud, Darne, et NPG pensent à demander des comptes à ce sujet à ce même PS, qui, comme toute organisation, est soumise en France à un traitement équitable de tous ses membres ! Ah, une condamnation du PS à ce sujet ferait vraiment un effet superbe !

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut