DSC_0828
@ DR

Bénédicte Louis : "l'UMP n'est pas la seule à porter les valeurs de droite"

Podcast spécial élections cantonales. Ve canton. Bénédicte Louis, 54 ans, candidate Lyon-Divers-droite, reproche à son adversaire centriste, le conseiller général sortant Thomas Rudigoz d'avoir fait totalement disparaître "la lisibilité du conseiller général" et mène une campagne active sur le thème de la famille qu'elle veut replacer "au coeur du débat politique". Elle reproche aux autres candidats de se cacher derrière des personnalités politiques, "Rudigoz derrière Collomb, Marion derrière Marine, Duffour derrière Havard". Une stratégie qu'elle juge "complètement insensée car le débat national ne changera rien aux décisions qui seront prises dans le conseil général du Rhône". Elle affirme enfin que l'UMP "n'est pas la seule à porter les valeurs de droite". Un entretien à écouter et/ou à télécharger.

à lire également
Étienne Blanc, à l’hôtel de région, en mai 2018 © Tim Douet
À la fin de l'assemblée générale des maires de l'Ain, le n°2 de Laurent Wauquiez à la région a annoncé se consacrer plus activement à la préparation  des municipales de 2020 d'ici quelques mois.
2 commentaires
  1. verito - 18 mars 2011

    Enfin une femme politique que l'on peut croire, dont les arguments sont simples et crédibles et qui donne envie de la suivre. Merci de vous investir tellement dans ce canton qui est notre lieu de vie! Et bravo pour votre courage face à ces impuissants mastodontes...

  2. lulu - 18 mars 2011

    Enfin, une candidate sensée et courageuse. De l'air et de la vivacité assurée pour le nouveau Conseil Général du Rhône. Je rêve d'avoir une telle candidate dans mon canton de Pont de Chéruy. Je vais déménager dans le 5ème pour voter pour elle.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut