Michel Delpuech
©Tim Douet

Benalla : Le préfet Delpuech a-t-il doublement menti sous serment ? 

Alors qu'il avait affirmé ne pas connaître personnellement Alexandre Benalla et que les membres du couple arrêté le 1er mai place de la Contrescarpe n’avaient pas leurs papiers d’identité sur eux et qu’ils avaient fourni de “fausses identités”, deux nouvelles révélations viennent contredire l’ancien préfet du Rhône.

Salué pour sa rigueur, sa dignité  et sa précision après son audition devant la commission d'enquête de l'Assemblée nationale le 23 juillet dernier, le préfet Michel Delpuech aurait-il menti sous serment ? De récentes révélations du journal Le Monde et du Canard enchaîné semblent contredire deux déclarations prononcées par l'ancien préfet du Rhône et d'Auvergne-Rhône-Alpes. En effet, le journal Le Monde révèle ce mardi que le couple de trentenaires arrêté le 1er juin n'avait pas porté “d’atteintes particulières ou dangereuses” contre les forces de l'ordre et avait décliné leurs véritables identités au policier qui les avait pris en charge. Une information qui contredit ce qu'avait déclaré Michel Delpuech devant la commission d'enquête de l'Assemblée nationale où il avait affirmé que ce couple “n’avait pas de papiers sur eux” et avaient “déclaré de fausses identités”.

“Cher ami”

Les emmerdes, ça vole toujours en escadrille”, fatalisait Jacques Chirac. Ce mercredi, Le Canard enchaîné publie une lettre adressée par le préfet de Paris à Alexandre Benalla en janvier dernier. Une missive dans laquelle celui qui assurait devant les parlementaires “ne jamais avoir eu le numéro” du conseiller d'Emmanuel Macron remercie son “cher ami [...] pour la magnifique photo souvenir de quelques forces de l'ordre réunies autour du couple présidentiel” avant de conclure “amicalement à vous”. Une lettre “dont la froideur distanciée ne saute pas aux yeux”, s'amuse le Palmypède. Contacté  par le Canard, Michel Delpuech concède “un pur geste de courtoisie” au sujet de la “magnifique photo souvenir” envoyée par Alexandre Benalla. Une lettre que les policiers en charge de l'enquête n'ont pas versée au dossier.

à lire également
Gérard Collomb lors de l’inauguration d’un nouveau commissariat à La Rochelle
Gérard Collomb a indiqué s'atteler dès cette semaine à encadrer les conditions d'accueil des observateurs dans la police. Il faudra bientôt signer une convention accompagnée d'une charte et porter un signe distinctif permettant d'être identifié "sans ambiguïté" pour être observateur dans les services de police. Des mesures préconisées par le rapport de l'IGPN rendu public […]
2 commentaires
  1. Galapiat - 8 août 2018

    notre préfet comme tous d'ailleurs est aussi richement décoré que mon sapin de Noël, sans oublier le montant de la retraite à venir (sans ponction CSG).

  2. Marc Antoine - 9 août 2018

    L'ex préfet du Rhône Michel Delpuech y a laissé un souvenir inénarrable. Les 2 éléphantes du parc de la Tête d'Or ont failli être euthanasiés sur sa recommandation. Elles finissent leur vie à Monaco recueilli par les Grimaldi !

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut