Fabrice Luchini en tournage à Lyon, en août 2018 © DR
Fabrice Luchini en tournage à Lyon, en août 2018 © DR

Alice et le maire : le film tourné à Lyon dévoile sa bande-annonce (vidéo)

Un maire de Lyon usé après des années de pouvoir. Une jeune étudiante venue lui redonner des idées. Deux rôles campés par Fabrice Luchini et Anaïs Demoustier dans le film Alice et le maire. Un long-métrage, qui sortira sur grand écran le 2 octobre prochain en pleine campagne des municipales, et qui n’avait pas franchement fait rire Gérard Collomb lors de son tournage à Lyon durant l’été 2018.

Toute ressemblance avec une histoire réelle serait évidemment purement fortuite. Alice et le maire, le deuxième long métrage de Nicolas Pariser se dévoile depuis dimanche dans une bande-annonce. Un récit politique tourné à Lyon qui raconte l'histoire d'un maire de Lyon usé après trente ans de règne qui n'arrive plus à trouver d'idées neuves. Un rôle endossé par Fabrice Luchini qui sera accompagné à l'écran par Anaïs Demoustier, embauchée pour insuffler un nouvel élan au vieux lion usé. 

Le film, tourné à Lyon l'été dernier donc, n'avait pas reçu le soutien de la municipalité. Faute d'accord pour tourner à l'hôtel de ville, c'est les salons de la préfecture et l'hémicycle du conseil général qui ont servi de décor au long-métrage. Comme nous l'écrivions à l'époque, l'histoire n'avait pas franchement fait rire Gérard Collomb. “Il y a eu une consigne donnée par les équipes de Gérard Collomb de ne pas participer au tournage”, avait glissé un élu de la majorité à la Ville de Lyon. Un Lyonnais qui avait participé au tournage nous avait raconté plus en détail l’histoire : “Le maire de Lyon joué par Fabrice Luchini est épaulé par une femme qui a trente ans de moins que lui. Il est fâché avec le maire du 4e arrondissement, qui est un sosie de François Hollande. Ceux qui ont écrit ce film ont eu des infos de l'intérieur. C'est aussi vrai que nature. De Caroline Collomb à David Kimelfeld, il y a tout le monde !

Un scénario sûrement prémonitoire puisque depuis, la situation s'est passablement tendue entre Collomb et Kimelfeld. Le calendrier étant parfois taquin, le film sortira dans les salles obscures le 2 octobre prochain, en plein début de campagne des municipales.

Luchini maire de Lyon  : le film qui ne fait pas rire Collomb

à lire également
Gérard Collomb, à l’hôtel de ville de Lyon, le 17 octobre 2018 © Tim Douet
Un membre de Génération identitaire, un mouvement d'extrême droite, a publié une photo sur Twitter vantant sa conversation sur l'immigration avec l'ancien ministre de l'Intérieur. Ce dernier explique avoir été piégé et que cette conversation n’a pas eu lieu. 
1 commentaire
  1. Abolition_de_la_monnaie - 19 août 2019

    ça a l'air sympa ce film !
    Et si Gérard Collomb a tout fait pour le freiner, ça ne peut être qu'un gage de qualité ! :o)

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut