Gérard Collomb et David Kimelfeld au conseil de la métropole, le 10 juillet 2017 © Tim Douet
Gérard Collomb et David Kimelfeld au conseil de la métropole, le 10 juillet 2017 © Tim Douet
Article payant

À Lyon, Kimelfeld défie Collomb

[Article publié dans Lyon Capitale n°785 – Février 2019] David Kimelfeld a officialisé ses ambitions. En 2020, il sera candidat à la présidence de la métropole de Lyon, un mandat pour lequel Gérard Collomb ne s’est pas encore déclaré officiellement. De quoi tendre un peu plus des relations déjà fraîches entre les deux élus. Sans tuer le père, David Kimelfeld avance ses pions.

Depuis cet été et bien avant le retour de Gérard Collomb à Lyon, David Kimelfeld avait pris sa décision. En 2020, il serait candidat à la métropole. Fin janvier, il a mis fin au faux suspense en se déclarant lors d’une interview accordée à la webtélé du Figaro. “Je suis président de cette métropole à temps plein. Je vais rester président de cette métropole jusqu’à la fin et je vais porter un projet pour cette métropole au- delà de 2020. J’en ai envie. J’ai pris en main cette métropole. Je ne le ferai pas seul, mais collectivement, pour répondre aux grands enjeux de cette métropole : être attractif et répondre aux enjeux sociaux et écologiques. C’est ce que je veux pour 2020”, a-t-il déclaré. Relancé, il confirme qu’il sera candidat à la présidence de la métropole. Une candidature dont il définit ensuite le périmètre, celui de sa majorité actuelle qui va de la gauche au centre-droit en englobant Gérard Collomb.

Il vous reste 75 % de l'article à lire.
Article réservé à nos abonnés.

Connectez vous si vous êtes abonnés
OU
Abonnez-vous

à lire également
Grand Lyon – conseil de la métropole © Tim Douet
Dans un communiqué les élus communistes de la métropole de Lyon ont dressé une longue charge contre la politique menée par Gérard Collomb et ont appelé au rassemblement à gauche pour dire : “Collomb, ça suffit”.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut