Thierry Braillard ne s’interdit pas de prendre la tête du PRG

Le secrétaire d’État aux sports pourrait bien tenter de prendre la tête du PRG en septembre prochain.

Adjoint aux sports à la Ville de Lyon, député du Rhône, secrétaire d’État aux sports… La trajectoire politique de Thierry Braillard est fulgurante. Prochaine étape ? Pourquoi pas la présidence du Parti radical de gauche ? C'est en tout cas une possibilité que Thierry Braillard n'écarte pas.

Dans une interview accordée à Paris Match, le secrétaire d’État aux sports dit regretter la défaite de Jean-Michel Baylet dans le Tarn-et-Garonne lors des dernières élections départementales. Une défaite lourde pour celui qui est à la tête du PRG depuis 1983. "C’est vrai que nous sommes un parti qui n’a pas assez renouvelé ses élites, alors que nous avons de nombreux jeunes élus", reconnaît Thierry Braillard, qui avoue que "la question du renouvellement se pose". Sera-t-il lui-même candidat pour prendre la présidence du PRG lors du congrès du parti en septembre prochain ? "Je ne m'interdis rien", répond-il sobrement.

à lire également
Dans le cadre de la tournée du chroniqueur de Médiapart Usul, la maire du 1er arrondissement de Lyon se rendra ce dimanche soir à l’Aquarium ciné-café pour débattre du référendum d’initiative citoyenne.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut