Brissy-Queyranne
©Tim Douet

Sénat : la “maison de retraite” d’Annie Guillemot

La conseillère municipale de Bron Élisabeth Brissy-Queyranne estime qu’avec son élection au Sénat la maire de Bron, Annie Guillemot, a “trahi” ses administrés. Pour l’ancienne candidate au poste d’édile, le Sénat n’a d’ailleurs plus lieu d’être. Selon elle, il s’agit d’une “maison de retraite, bien coûteuse pour les deniers publics”.

Ambiance, entre Elisabeth Brissy-Queyranne et Annie Guillemot. Cela fait longtemps que le torchon brûle entre la maire de Bron et la conseillère municipale, ancienne challenger au poste de premier magistrat brondillant. Mais, avec l'élection d'Annie Guillemot au Sénat ce dimanche, rien ne va plus.

"L’élection du maire de Bron, Mme Guillemot, sénatrice, ne rapportera rien à notre ville. Pire, les Brondillants, abandonnés depuis de nombreux mois sur des sujets majeurs, qui touchent à leur vie quotidienne, par leur maire trop occupée à son futur poste de sénateur, risquent de pâtir encore un peu plus de l’indifférence de la municipalité", attaque Élisabeth Brissy-Queyranne, dans un communiqué où elle estime les Brondillants "trahis" par "un maire qui sera encore moins présente, alors qu’elle s’était engagée pendant la campagne électorale à travailler pleinement pour Bron". La conseillère municipale brondillante a même trouvé un slogan peu flatteur pour l'édile de sa commune : "Je ne dis pas ce que je fais, je ne fais pas ce que je dis", écrit-elle, parlant d'Annie Guillemot comme d'une "cumularde d'une quinzaine de mandats et fonctions".

“Maison de retraite coûteuse”

Non pas qu'Élisabeth Brissy-Queyranne jalouse Annie Guillemot pour son nouveau poste. Loin de là. On peut même dire qu'elle ne montre pas un grand intérêt pour la chambre haute du Parlement. "Cette institution a été abandonnée dans toutes les démocraties modernes et n’a de sens que dans les États fédéraux. La plupart des responsables politiques, en France, savent que cette institution ne sert à rien", affirme-t-elle, parlant d'une "maison de retraite, bien coûteuse pour les deniers publics, qui est bien utile pour les partis. Elle permet tous les petits arrangements entre amis".

à lire également
1 commentaire

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure


derniers commentaires
Faire défiler vers le haut