Manuel Valls et Thierry Braillard
© Tim Douet

Le secrétaire d’État aux sports bientôt évincé du PRG ?

Selon Le Journal du dimanche, le secrétaire d’État aux sports Thierry Braillard pourrait se voir exclure du PRG. Le Lyonnais serait trop pro-Valls.

C'était le 6 août dernier. Sylvia Pinel, ministre du Logement, Annick Girardin, secrétaire d'État au développement et à la francophonie, et le Lyonnais Thierry Braillard, secrétaire d'État aux sports, menaçaient de démissionner si leur voix, et plus globalement celle des radicaux de gauche, dont ils sont membres, n'était pas entendue dans le cadre de la réforme territoriale.

Rebelote cette semaine. "Sortir de la majorité est la question qui se pose concrètement", explique un cadre proche des radicaux de gauche, dans le JDD. Cette fois, les radicaux de gauche se sentent "trahis" par le PS, qui n'aurait pas favorisé les choses pour Jean-Michel Baylet aux sénatoriales. Le chef de file du PRG, un temps ministrable, a en effet été battu dans le Tarn-et-Garonne.

Le PRG seul allié du PS au gouvernement

La question d'une éventuelle sortie des radicaux de gauche du gouvernement sera étudiée, mercredi 8 octobre, en bureau national du PRG. La veille, François Hollande recevra Jean-Michel Baylet. Une rencontre qui promet d'être à couteaux tirés...

Depuis le départ des Verts, le PRG est le seul allié du PS au gouvernement, où siègent trois de ses membres.

Mais la véritable bombe serait que le Lyonnais Thierry Braillard soit exclu du PRG. Certains lui reprochent sa trop grande proximité avec le Premier ministre Manuel Valls. Suffisamment nombreux, en tout cas, pour vouloir le départ du ministre.

À cette heure, nous n'avons pas réussi à le joindre.

d'heure en heure
d'heure en heure


derniers commentaires
Faire défiler vers le haut