Jean-Louis Ubaud : “Rivalta a un mandat à réaliser, il faut qu’il aille jusqu’au bout”

Jean-Louis Ubaud (PS), conseiller général et municipal d’Oullins, membre du cabinet du maire de Lyon

Soutenez-vous le prolongement du métro à Oullins ?
Oui, bien sûr. À part les Verts d’Oullins, tout le monde est pour.

Soutenez-vous le tram T4 à Eurexpo ?
Oui, bien évidemment, il faut desservir Eurexpo.

Soutenez-vous la politique tarifaire du Sytral ?
Oui. Mais je suis pour une simplification de la grille tarifaire. En terme de prix, on est un des réseaux les moins chers de France par rapport à l’offre.

Soutenez-vous la procédure de sélection, dite du “juste prix”, utilisée sur les marchés publics liés à la phase 2 du T4 ?
Oui. Je suis bien au courant de cette affaire, car c’est moi qui ai ouvert le débat sur ce sujet. Cette pratique, qui n’a rien d’illégal, n’est pas propre au Sytral. L’idée de départ, c’est de lutter contre les offres anormalement basses. La procédure qui a été choisie est saine et louable, mais très complexe. Celui qui a ouvert le débat en commission d’appel d’offre, c’est moi, pour proposer de réfléchir à améliorer cette procédure. Je ne suis pas critique, mais elle doit évoluer.

Soutenez-vous la politique sociale menée par Keolis ?
Oui. Je la soutiens tant qu’elle va dans le sens de l’amélioration des services aux usagers.

Soutenez-vous la décision de Bernard Rivalta et de Georges Barriol de ne pas rembourser leurs indemnités ?
Je n’ai pas de commentaire à faire tant que la justice n’a pas dit son dernier mot. Je suis un démocrate et un républicain.

Souteniez-vous le choix de recruter Thomas Collomb au poste de conseiller sécurité du Sytral ?
Oui. Je soutiens toujours le recrutement de quelqu’un d’expérimenté et de qualifié, ce qui était le cas de Thomas Collomb.

Soutenez-vous le maintien à son poste de Bernard Rivalta ?
Oui. On est en démocratie, il a été élu. La question se posera à la fin de son mandat. J’ai voté pour lui, il a un mandat à réaliser, il faut qu’il aille jusqu’au bout.

à lire également
Rhônexpress
Les revenus de Rhônexpress ne devraient pas se tarir en 2018. Dans un communiqué, le service de navettes entre Lyon Part-Dieu et l’aéroport Saint-Exupéry se réjouit d’avoir battu un record de fréquentation.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut