Fenech
© Tim Douet

Fenech s’oppose à un numerus clausus en prison

Le député (UMP) de la 11e circonscription du Rhône a vivement réagi aux propos d’Adeline Hazan, qui s’était prononcée en faveur de l’instauration d’un numerus clausus dans les prisons françaises. Pour Georges Fenech, cela s’apparente à “de la simple gestion hôtelière”.

Georges Fenech n'apprécie pas particulièrement l'idée d'Adeline Hazan, contrôleur général des lieux privatifs de liberté, qui préconise l'instauration de la règle du numerus clausus dans les prisons françaises. Cette proposition reviendrait à "différer les incarcérations quand le seuil est atteint", précise Adeline Hazan. Selon elle, "plus de 1 000 détenus dorment par terre, dans des cellules déjà surchargées".

Pour le député de la 11e circonscription du Rhône, "préconiser cette gestion purement hôtelière des prisons est totalement irresponsable et ne fera qu’envoyer un message de laxisme à la délinquance récidiviste", dans un contexte d'"explosion de la délinquance et [d']inexécution des peines".

Dans un communiqué daté du 25 novembre, Georges Fenech appelle Christiane Taubira, la garde des Sceaux, "à se positionner clairement par rapport à cette proposition et à engager sans tarder la construction des 20 000 places de prison manquantes, qui sont indispensables".

à lire également
Michel Havard, Georges Fenech, Najat Vallaud-Belkacem et Philippe Meunier © Tim Douet (montage LC)
L’année 2017 a laissé sur le carreau de nombreux élus et ministres. Les obligeant parfois à reprendre le cours d’une carrière professionnelle laissée en jachère, voire jamais construite. Si le matelas du cumul des mandats a amorti des chutes, certains heurtent le mur du réel. Tour d’horizon des battus et des recasés.
3 commentaires
  1. cornier - 25 novembre 2014

    Il est notoire que Georges Fenech qui a soutenue Jean François Copé soutient désormais Nicolas Sarkozy.. Mais en politique rien n'est gagné d'avance et Fenech en sait quelques chose . A la lecture de son Facebook Fenech minimise l'incident de Bordeaux ou A lain Juppé ses fait copieusement sifflé . Fenech en fait des tonnes sur les adversaires de l'UMP qui sont certainement plus dans le propre camp de l'UMP qu'a l'extérieur du partie. Assez bizarrement Fenech trouve Alain Juppé fo

  2. cornier - 27 novembre 2014

    Il est notoire que Georges Fenech qui a soutenue Jean François Copé soutient désormais Nicolas Sarkozy.. Mais en politique rien n'est gagné d'avance et Fenech en sait quelques chose . A la lecture de son Facebook Fenech minimise l'incident de Bordeaux ou A lain Juppé ses fait copieusement sifflé . Fenech en fait des tonnes sur les adversaires de l'UMP qui sont certainement plus dans le propre camp de l'UMP qu'a l'extérieur du partie. Assez bizarrement Fenech trouve Alain Juppé fort ympathique et agréable et prône ''l'unité de la famille UMP'' Il est clair que Fenech prépare une voie de sortie au cas ou N Sarkozy ne soit pas élu en 2017 ( il y a des chances !) , préservons nos arrières se dit cyniquement Fenech ménageons la chèvre et le choux, préparons l'avenir, il ne faut surtout pas dire que Juppé est mauvais ça peut servir , je la veux ma place de ministre, avec Sarkozy ou Juppé ou est le problème !!! Si il y en a un qui n'est pas droit dans ses bottes c'est bien Fenech et il ne le serra jamais et il ne l'a jamais été malgré les apparences.

  3. cornier - 27 novembre 2014

    A quoi fenech ne s'oppose pas !!!!! Sa suffisance peut être!!Il faut bien mettre quelque part les gens que vous mettez en prison comme dans l'affaire Radio Nostalgie;Votre ami Jean Louis Voirain vous a t il raconté son séjour en prison .

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut