Collomb
Gérard Collomb © Tim Douet

Collomb a vraiment envie d’être ministre

Lundi, Gérard Collomb se déclarait prêt à entrer au gouvernement. Jusqu’à présent, il avait toujours affirmé qu’il ne lâcherait pas Lyon pour Paris. Aujourd’hui, il se montre moins inflexible et serait même prêt pour, enfin, devenir ministre à laisser temporairement la présidence du Grand Lyon et l’hôtel de ville.

Jusqu'à présent, Gérard Collomb ne s'était jamais mis en situation d'être ministrable. Après l'élection de François Hollande, il avait clairement signifié que la volonté présidentielle de s'entourer de ministres à temps plein et sans mandats locaux le mettait de fait hors jeu. Lors de la formation du premier gouvernement Valls, il était resté sur cette ligne. Aujourd'hui, l'entourage de Gérard Collomb confirme que le maire de Lyon, qui s'est engagé depuis lundi dans une tournée des grands ducs médiatiques, est motivé comme jamais.

Ce mardi, à l'entame d'une journée décisive quant à ses desseins ministériels, Gérard Collomb était l'invité politique de la matinale de Sud Radio. Lors de son passage dans les locaux de Lyon Capitale pour l'enregistrement de l'entretien, il n'a pu cacher son envie d'intégrer le gouvernement Valls II. Il s'est même laissé aller à une confidence. S'il devait entrer au gouvernement, il serait, enfin, prêt à lâcher ses mandats locaux. "Je resterai quand même conseiller municipal et conseiller communautaire", nous a-t-il confié. Certainement une manière de dire que, bien qu'à Paris, il pourrait continuer de veiller à distance aux destinées des collectivités qu'il préside aujourd'hui.

1 commentaire
  1. grandlyonnaise - mar 26 Août 14 à 17 h 10

    bin alors, ça c'est une nouvelle ! mais que va donc faire son valet cireur de pompes CHASS.. ? il va le suivre ?Ouf ! merci FREE !

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut