7EME CIRCONSCRIPTION DU RHONE : LE PRESIDENT DE LA REGION EN DANGER

2e tour : Sarkozy : 49,1 % - Royal : 50,9 %.

Résultats : Jean-François DEBIOL (UMP) : 39,05 % ; Nafissa REDJIMI-BARASCUD (UMP-diss) : 0,36 % ; Jean-Jack QUEYRANNE (PS) : 33,83 % ; Morad AGGOUN (GA) : 1,5 % ; Fabienne PIN (MPF) : 1,64 % ; Alice GILLMANN (FN) : 5,3 % ; Jean BRIERE (MEI) : 1,06 % ; Nora MAKLOUF (LCR) : 1,72 % ; Marie-France VIEUX-MARCAUD (PCF) : 3,68 % ; Djamila BOUGUERRA (Modem) : 6,7 % ; Marie-Andrée MARSTEAU (LO) : 0,64 % ; Abdel BELMOKADEM (GA) : 1,95 % ; Alain DEQUIDT (Verts) : 1,83 % ; Françoise VILLON (LFA) : 0,74 % ; Xavier LECONTELLEC (RIC) : 0,0 %.

La Préfecture était en émoi dimanche soir en apprenant la nouvelle : un illustre inconnu, Jean-François Debiol (UMP), devance le président de la Région, ancien ministre de l'Intérieur, Jean-Jack Queyranne (PS) ! A part les lecteurs de Lyon Capitale, personne ne semblait avoir vu venir ce tremblement de terre. Le 2e tour s'annonce compliqué au 2e tour pour Queyranne, qui relance l'appel au "vote républicain", quitte à galvauder l'expression. Dans cette circonscription populaire, les extrêmes se prennent une méchante claque, avec le FN à 5,3 % et le PC à 3,7 %, ce qui compromet le parachutage de Marie-France Vieux-Marcaud (PC) à Vaulx-en-Velin, en perspective des prochaines municipales.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut