Olivier Faure
Olivier Faure / © PIERRE VERDY / AFP

21 millions à Mestrallet, “choquant” selon Faure (PS)

Le député socialiste de Seine-et-Marne Olivier Faure, porte-parole du PS et vice-président du groupe SRC à l’Assemblée nationale, était ce vendredi 24 octobre l’invité politique de Sud Radio.

Le député socialiste de Seine-et-Marne Olivier Faure a réagi, ce matin sur Sud Radio, à l'information du Canard enchaîné selon laquelle le PDG de GDF-Suez, Gérard Mestrallet, percevra une retraite "chapeau" de 21 millions d'euros à partir de 2016.

"C'est choquant, affirme le porte-parole du PS. Je regrette que des patrons se versent de telles retraites."

"C'est pourquoi j'ai voté sans hésitation la taxe à 75 % [pour les entreprises qui versent une rémunération annuelle supérieure à un million d’euros à leurs salariés en octobre 2013, NdlR]. Celle-ci a été votée pour deux ans, elle arrivera à son terme l'année prochaine", précise le député.

“Des situations inadmissibles”

"On dit toujours que ce gouvernement fait des cadeaux aux entreprises [comme pour le CICE, qui prévoit 41 milliards d'euros de baisse ou de crédit d'impôts pour les entreprises sur trois ans], mais avec les patrons nous sommes très sévères", affirme le socialiste.

"Nous avons augmenté le taux marginal d'imposition sur le revenu, nous avons raboté les niches fiscales, nous avons rétabli l'impôt sur la fortune (ISF), et nous venons aussi de raboter les allocations familiales pour les plus hauts revenus. Nous avons cherché à rétablir l'équité dans l'effort, mais cela n'empêche pas qu'il reste des situations inadmissibles", déplore le député.

Ecoutez l'intégralité de l'interview d'Olivier Faure en cliquant sur "24/10 L'invité politique Sud Radio Olivier Faure, Député socialiste de Seine-et-Marne" dans la rubrique "les podcasts" de Sud Radio.
Faire défiler vers le haut