Terrorisme : un Tararien en garde à vue

Ce musulman radicalisé et proche de Rachid Kassim a été interpellé à Dole vendredi. Il était bien connu à l'Arbresle notamment.

Dans l'enquête sur la tentative d'attentat à la voiture piégée à Paris près de Notre-Dame, la police a interpellé vendredi, à Dole dans le Jura, un Tararien. Musulman radicalisé de 38 ans, son nom avait été cité lors des interrogatoires des suspectes de cet attentat. Il serait proche de Rachid Kassim, Roannais soupçonné notamment de piloter ou d'inspirer des attentats en France depuis l'Irak ou la Syrie.

Cet homme, relève Le Progrès, n'était plus le bienvenu dans les mosquées de Tarare ou de l'Arbresle, qu'il fréquentait voilà quelques années. Aujourd'hui fiché S, il avait été expulsé de ces mosquées pour son prosélytisme et sa radicalisation.

Il avait refait sa vie à Dole, mais les enquêteurs le soupçonnent, ainsi qu'un autre individu interpellé en même temps à Roanne, d'avoir communiqué par Telegram (messagerie instantanée cryptée) avec Rachid Kassim.

Faire défiler vers le haut