Rhône : un prêtre agressé à son domicile

Le curé de Genay, Luc Biquez, a été agressé et séquestré à son domicile dans la nuit de vendredi à samedi. L’agression ne revêtirait à priori aucun caractère religieux.

Curé de la paroisse de Saint-Christophe-les-Deux-Rives, à Neuville-sur-Saône, depuis cinq ans, Luc Biquez a passé une soirée bien éprouvante. Dans la nuit de vendredi à samedi, deux individus s’introduisent à son domicile de la place de Verdun, à Genay.

Les hommes agressent et séquestrent le prêtre, qui est menotté et attaché à une chaise sous la menace d’un pistolet pendant que les individus fouillent de fond en comble son domicile. Luc Biquez reçoit des coups de crosse au niveau de la tête, rapporte Le Progrès.

Troisième cambriolage en trois ans

L’alarme va mettre en fuite les agresseurs. Les policiers réussissent néanmoins à interpeller un individu à proximité du presbytère vers 2h15. Présenté ce matin au parquet, le suspect, originaire d’Albigny-sur-Saône, est âgé de 20 ans.

Le curé a quant à lui été hospitalisé à l’hôpital de Villefranche-sur-Saône, le visage tuméfié mais surtout très choqué. En effet, l’homme de 53 ans avait déjà été cambriolé à deux reprises ces trois dernières années.

L’enquête, dont les premiers éléments éliminent le caractère religieux de l’agression, a été confiée à la brigade de gendarmerie de Neuville-sur-Saône et à la brigade de recherches de Lyon.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut