Police lyon
©Tim Douet

Lyon : une peine de prison ferme pour l'agresseur du chauffeur de bus

À 22 ans, l'agresseur du chauffeur du bus C15 avait déjà 50 antécédents judiciaires inscrits dans son casier et portait un bracelet électronique dans le cadre d'un aménagement de peine lorsqu'il a été interpellé.

Depuis lundi soir, le chauffeur de bus TCL agressé sur la ligne C15 entre Bron et Vaulx-en-Velin est en arrêt de travail. Juste avant 18 heures, un habitant de Bron de 22 ans lui a craché dessus et l'a insulté avant de jeter des pierres en sortant, brisant l'une des vitres du bus. L'agresseur lui aurait reproché de ne pas avoir marqué un arrêt. Jugé mercredi par le tribunal correctionnel de Lyon, l'homme aux multiples antécédents judiciaires (50) a été écroué le soir même après avoir été condamné à cinq mois de prison ferme. Le jour de l'agression, il portait un bracelet électronique dans le cadre d'un aménagement de peine. C'est d'ailleurs l'un des arguments que le prévenu à utiliser à la barre du tribunal, expliquant qu'il était "énervé""stressé" et qu'il allait "être en retard pour rentrer [chez lui] avec [son] bracelet" .

 

à lire également
Fin 2017, nous rapportions que donner un ticket TCL déjà utilisé pouvait être puni d'une amende 150 euros. Alors qu'une manifestation est organisée à Lyon le 24 septembre contre ce que certains qualifient de "délit de solidarité", d'autres raisons ont pesé dans la décision du Sytral.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut