Cour d'assises du Rhône 24 Colonnes
© Tim Douet

Lyon : 12 ans de réclusion pour le thérapeute violeur

La cour d'assises du Rhône a condamné vendredi Jorge Arias pour viols et agressions sexuelles sur six de ses patientes, dont une jeune fille de 15 ans.

Le thérapeute franco-colombien Jorge Arias, 47 ans, exerçait en "accompagnement bio énergétique cellulaire" dans un cabinet du 9e arrondissement de Lyon. Une adolescente de 15 ans et cinq autres patientes avaient porté plainte pour viols et agressions sexuelles entre 2013 et 2015. Pour ces faits, plus exactement trois viols et quatre agressions sexuelles "commis par personne abusant de l'autorité que lui confère sa fonction", le parquet avait requis 15 ans de réclusion criminelle, informe Le Progrès. Vendredi 27 avril, les jurés l'ont reconnu coupable et l'ont condamné  le praticien à douze ans de réclusion criminelle, doublée d'une interdiction définitive d'exercer sa profession.

Jorge Arias avait répondu aux enquêteurs que ses caresses, cunnilingus ou pénétrations digitales étaient des "gestes médicaux mal interprétés". Et que la relation sexuelle avec l'adolescente, qui fut la première à déposé une plainte, était consentie. La justice n'a pas donné crédit à ces explications et a envoyé l'homme derrière les barreaux.

à lire également
Devant la cour d'appel de Lyon - © Elie Guckert
Le meurtrier a beau avoir avoué et le corps été retrouvé dans une forêt du Beaujolais, le meurtre de Mohamed Abdelhadi risque de jamais être jugé. La chambre de l'instruction de la cour d'appel de Lyon pointe le délai de prescription de dix ans. La plainte de la famille, qui date de 2008 aurait pu remettre en cause la prescription, mais elle a été perdue par la police.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut