Lyon : 1000 cachets d'ectasy envoyés par la Poste

Placé sous surveillance, un habitant du 9e arrondissement de Lyon a été interpellé alors qu'il venait récupérer son colis.

Il pensait récupérer tranquillement au bureau de Poste ses 1000 cachets d'ectasy commandés sur le darknet. Mais les pillules en provenance de Hollande avaient été repérées au mois d'avril à l'aéroport de Paris-Charles-de-Gaulle, par lequel elles avaient transitées, comme le révèle LyonMag. Désireux de constater le flagrant délit, le Groupe d'enquête anti-drogue (GEAD) laisse alors passer la marchandise, tout en plaçant son destinataire sous surveillance.

1000 cachets d'ectasy et 1,4 kilos de champignons

Le dénouement est intervenu ce mardi, lorsque l'homme de 29 ans est allé récupérer son colis au bureau de poste, où il était attendu par les enquêteurs. La perquisition de son domicile a révélé que le suspect faisait par ailleurs la culture de champignons hallucinogènes. Les policiers en ont saisi 1,4 kilos.

Les quantités d'ectasy et de champignons saisies laissent penser que l'homme n'oeuvrait pas seulement pour sa consommation personnelle, mais qu'il revendait ces produits. Déjà été condamné en 2015 à cinq mois de prison ferme pour possession de stupéfiants, le suspect devait être jugé en comparution immédiate ce vendredi.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut