Loi Travail : garde à vue prolongée pour 14 manifestants lyonnais

Quelque 23 personnes avaient été placées en garde à vue suite aux échauffourées avec les forces de l'ordre qui ont éclaté jeudi en fin de rassemblement.

Ils doivent être présentés au parquet ce samedi. 14 jeunes gens interpellés jeudi en fin de manifestation sur la place Bellecour ont passé une seconde nuit en garde à vue. Il leur est reproché d'avoir jeté des projectiles sur les forces de l'ordre qui voulaient faire évacuer la place, alors que 200 à 300 personnes refusaient d'en partir. Les forces de l'ordre avaient riposté en faisant usage de gaz lacrymogènes et de canons à eau.

Trois des personnes placées en garde à vue ont déjà été déférées vendredi, six autres sont ressorties libres. Sur les 23 personnes placées en garde à vue huit sont mineurs. Les motifs de leurs interpellation vont de "jets de projectiles et violences", à "incitation à l'émeute" ou encore "outrage", "rébellion".

à lire également
Faire défiler vers le haut