Il captait des données sur le darknet pour payer des montres de luxe

Un jeune lyonnais contactait des bijouteries sous une fausses identité et réglait avec des cartes étrangères.

L'escroc des temps modernes vole en ligne. La brigade de sûreté du 7e arrondissement a débusqué une arnaque à la carte bleue dont le préjudice se chiffre à près de 20.000 euros. Une famille de quatre personnes a été interpelée ce mardi matin par le service enquêteur qui les soupçonnaient d'escroquerie au moyen de carte bancaires étrangères.

Des bijouteries parisiennes ont été contactées par téléphones sous de fausses identités pour livrer des montres à de fausses adresses. La carte SIM utilisée pour commettre ces méfaits a été retrouvé lors de la perquisition du domicile de la famille. L'un des jeunes mis en cause a fini par reconnaître les faits en expliquant avoir utilisé des cartes d'identités et des numéros de cartes bancaires récupérés sur le darknet.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut