Georges Fenech (UMP) demande la grâce de Jérôme Kerviel

Le député UMP Georges Fenech a adressé un courrier au président de la République pour lui demander de gracier Jérôme Kerviel, condamné à 3 ans de prison ferme dans l'affaire de la Société Générale.

Jérôme Kerviel était plus habitué aux soutiens venus de la gauche, voire de l'extrême gauche. Cette fois, c'est un député UMP du Rhône, Georges Fenech, qui lui apporte un soutien public. Il demande à François Hollande la grâce pour l'ex-trader devenu l'égérie de la lutte contre la finance mondialisée.

"Tout au long de ma carrière de magistrat, écrit Georges Fenech, j’ai toujours cherché à lutter contre l’erreur judiciaire (...) Je ne puis rester sans réagir face à l’implacable condamnation de Jérôme Kerviel, intervenue à la suite d’un procès à plusieurs égards inéquitable et sur lequel, un jour, la Cour européenne des droits de l’Homme aura à statuer."

Georges Fenech relève plusieurs points qui, selon lui, n'ont pas été suffisamment, voire pas du tout, éclaircis par l'instruction et le procès de l'affaire Kerviel/Société Générale (voir son courrier ci-dessous).

Une remise en liberté conditionnelle jeudi ?

La grâce présidentielle est une disposition extrêmement rare, que François Hollande n'a jamais employée, pas plus que son prédécesseur d'ailleurs. Si elle est accordée, elle dispense d'effectuer sa peine mais ne raye pas la condamnation.

Cette lettre de Georges Fenech intervient à deux jours de la délibération de la cour d'appel concernant la demande de remise en liberté sous bracelet électronique de Jérôme Kerviel. Cette demande avait été acceptée dans un premier temps, mais le parquet a fait appel, renvoyant d'office l'ancien étudiant lyonnais derrière les barreaux.

La lettre de Georges Fenech au président de la République :

    requete Kerviel by Louis_Colart

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut