Aurore Gros-Coissy
©NICHOLAS LARCHE / AFP

Trafic de Subutex : le procès d’Aurore Gros-Coissy ajourné

Le procès d’Aurore Gros-Coissy à l’île Maurice a été une nouvelle fois ajourné, alors qu’elle était interrogée par son avocat. La Cour suprême a jugé non recevables certaines pièces versées au dossier.

Déjà ajourné, le procès de la jeune Rhodanienne devait reprendre son cours normal ce jeudi 18 septembre. Elle a notamment répondu aux questions de son avocat, Me Glover. Comme depuis trois ans, elle a réaffirmé son innocence. Non, elle ne reconnaît pas le sac vert dans lequel étaient dissimulés 240 paquets de Subutex, contenant au total 1 680 comprimés de 8 mg, a-t-elle affirmé. Ce sac devait contenir des cigarettes initialement destinées à la mère de Tinsley Cornell, rapporte un média mauricien.

La jeune femme a décrit la relation qu'elle entrenait avec Tinsley Cornell, rencontré dans un camp de vacances, en 2005, en France.

Mais, ensuite, la Cour suprême a ajourné le procès. Elle a jugé que certaines pièces versées au dossier n'étaient pas recevables. Il s'agit d'un relevé bancaire attestant que la jeune femme avait bien payé son billet d'avion à destination de l'île Maurice.

Le procès devrait reprendre le vendredi 26 septembre.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut