Lyon : un homme accusé d'avoir volé 75 000 euros à sa sœur aveugle

L'escroquerie, présumée entre les membres d'une même fratrie, a presque duré un an entre juin 2015 et mai 2016. Près de 75 000 euros ont disparu du compte de la victime : ses allocations aux adultes handicapées, son plan d'épargne logement et 2000 euros du compte de sa fille de six ans.

Lorsqu'elle apprend que 18 000 euros ont été prélevé de son compte épargne logement, la villeurbannaise de 31 ans décide de porter plainte. Au même moment, elle réalise que sur le compte de sa fille de 6 ans, 2000 euros ont disparu. Dès le mois de février dernier, l'enquête commence pour les policiers. L'argent en question a été viré sur internet sur un plan d'épargne logement dans une autre banque, au nom de la victime. La plaignante, qui travaille et éduque seule sa fille, perçoit une allocation de 809 euros chaque mois pour son handicap : elle est aveugle. Les policiers découvrent que cette allocation est elle aussi virée sur ce plan d'épargne logement. Après une saisie de différentes courriers, les enquêteurs confirment que l'écriture sur les courriers à la caisse des allocations familiales n'est pas celle de la jeune femme. Rapidement, les policiers soupçonnent le jeune frère de la victime qui vit dans le 6ème arrondissement de Lyon. Interpellé mercredi dernier par la police, celui-ci ne reconnait pas être l'auteur de ces détournements. Selon le Progrès, près de 5000 euros sur les 75 000 détournés ont été dépensés en loisirs et en sorties. Une information judiciaire a été ouverte pour déterminer l'éventuelle implication du jeune frère, accusé d'avoir détourné une dizaine d'années d'économie à sa sœur malvoyante.

Faire défiler vers le haut