Cocaïne

36 kg de cocaïne saisis à Lyon : la procédure menacée par une anomalie ?

Début octobre, quatre personnes avaient été mises en examen, suspectées de trafic de drogue. 36 kilos de cocaïne avaient été saisis à Lyon. Leurs avocats demandent aujourd'hui d'annuler la procédure à cause "d'anomalies". 

La procédure qui vise actuellement quatre personnes suspectées de trafic de drogue pourrait-elle être annulée avant le 26 février ? En octobre 36 kilos de cocaïne avaient été saisis à Lyon lors d'un flagrant délit. Le Progrès rapporte dans son édition du jour que les avocats des suspects demandent l'annulation de la procédure, soulevant ce qu'ils estiment être des anomalies dans le procès-verbal de la perquisition. Une audience a eu lieu mardi devant la chambre d'instruction, le parquet général aurait requis la sauvegarde de la procédure. Désormais, c'est à la cour d'appel de rendre son avis sur cette requête, décision attendue d'ici fin février. Lors de la saisie, des sources policières indiquaient que les 36 kilos de cocaïne, purs à 99 %, représentés un potentiel de vente de 2,1 millions d'euros.

à lire également
Cocaïne
Le jeune Guyanais interpellé la semaine dernière à Saint-Étienne avec 630 grammes de cocaïne dans l'estomac a été jugé ce mercredi 14 août. L'affaire est loin d'être un cas isolé à Saint-Étienne.
1 commentaire
  1. Galapiat - 17 janvier 2019

    un délit grave constaté mais le plus grave la possibilité de faire annuler sa condamnation , apparemment plus facile que pour une infraction au volant.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut