LYON Capitale du mercredi 18 au mardi 24 novembre 1998 – Page 6

L'église de Scientologie nous écrit

Après la republication dans notre rubrique "Il y a 20 ans dans Lyon Capitale" de l'article Scientologie : le culte de l'intolérance, l'Église de scientologie nous a adressé le droit de réponse suivant, que nous publions conformément à nos habitudes sans faire de commentaire.

"Votre article, diffusé il y a vingt ans, accuse l’Eglise de Scientologie de tous les maux. Ce qui entre en contradiction avec ce qui est mentionné dans ce même article : « la cour d’appel a reconnu à l’Eglise de Scientologie la possibilité de se prévaloir du terme de ‘religion’… »

En effet, la Cour lyonnaise a soldé l’affaire de Lyon et a acquitté les neuf membres de l'Église en déclarant que « l'Église de Scientologie peut revendiquer le statut de religion et être entièrement libre de développer ses activités conformément au droit en vigueur, y compris ses activités missionnaires ou même ses activités de prosélytisme ». Le procureur a fait appel de la décision, mais la Cour de cassation a rejeté cet appel dans une décision de 1999.

(…) Il est important que vos lecteurs sachent qu’aujourd’hui l’Eglise de Scientologie est reconnue comme une religion authentique aux Etats-Unis, au Royaume-Uni, en Espagne, au Portugal, en Suède, en Slovénie, en Australie, en Afrique du Sud, au Costa Rica, en Argentine, au Venezuela, au Brésil, au Canada, en Equateur, en Inde, au Kenya, au Népal, au Nicaragua, en Nouvelle-Zélande, aux Philippines, au Sri Lanka, à Taïwan, en Tanzanie, et dans bien d’autres pays et que les tribunaux de nombreux autres pays ont statué dans leurs décisions la nature religieuse de la Scientologie, par exemple en Allemagne, en Autriche, en Italie, et plus. Comme toutes les religions, la Scientologie a dû lutter contre le sectarisme et l’oppression afin d’accomplir ses buts : une civilisation sans crimes, sans guerre et sans folie, dans laquelle les gens honnêtes ont des droits et peuvent prospérer. »

 

 

Il y a 20 ans  : "Scientologie  : le culte de l'intolérance"

à lire également
Il y a 20 ans dans Lyon Capitale - L'inscription du site historique de Lyon au patrimoine mondial de l'Unesco récompense une volonté de mettre la patrimoine au coeur du projet de la ville. 
d'heure en heure
d'heure en heure


derniers commentaires
Faire défiler vers le haut