woodstower12

Woodstower : éclectisme et découvertes

Moins d'une journée avant le lancement du dernier festival lyonnais de la saison ! Comme chaque année depuis 14 ans, le festival Woodstower qui aura lieu ces samedi 25 et dimanche 26 août, au Grand Parc de Miribel Jonage, surprend par l'éclectisme de sa programmation. Le rappeur Joey Starr partagera la scène avec le reggaeman Alpha Blondy, ainsi que le groupe électro Kavinsky. Un mélange des genres assumé par Thomas Prian, le directeur de programmation du festival, qui se dit prêt à faire grincer les puristes des dents.

"Le programme de Woodstower c'est un peu la loterie" s'amuse Thomas, directeur de programmation du festival Woodstower qui aura lieu le 25 et le 26 août prochain au Grand parc de Miribel Jonage (69). Il s'explique,"on commence par faire une liste mais on finit toujours par se retrouver avec des artistes de dingue auxquels on ne s'attendait pas du tout". En tant que passionné, il met un point d'honneur à ne fermer la porte à aucun style musical, et en fait la ligne directrice de son programme.

Une prise de risque à double tranchants

Antoine et Tom, 22 ans, amateurs de musique électronique s'enthousiasment "Birdy Nam Nam et Kavinsky en live et dans la même soirée, ça ne peut être qu'énorme !". Les deux groupes français sont en effet considérés comme des pointures dans leur domaine. Tout le monde se souvient du fameux "Nightcall" de Kavinsky qui a fait la BO du film Drive. Même s'ils ne connaissent JoeyStarr, les Stranglers et Alpha Blondy, que de réputation, les deux jeunes hommes trouvent exceptionnel d'avoir réussi à les rassembler sur la même scène. En revanche ils craignent que la plupart des gens ne soient pas prêts à payer 34 euros pour "des têtes d'affiche qui ciblent toutes un public d'avertis". C'est le cas de Christian, un musicien de 56 ans qui aurait assisté avec plaisir à la prestation des Stranglers, "un groupe anglais, de la génération des Clashs et des Sex Pistols qui a marqué ma jeunesse". S'il avoue avoir bien aimé "Nightcall", il ne veut pas passer la soirée à écouter des choses qui ne l'intéressent pas particulièrement pour "seulement une heure de vrai rock".

Ce qui met tout le monde d'accord

Le festival sera l'occasion pour tous de découvrir d'autres univers musicaux et de mieux connaître un certain nombre d'artistes. Le chanteur du groupe Java, R.wan, par exemple. En 2009, il avait séduit tous les spectateurs des Nuits de Fourvière avec son mélange de rap et de jazz-manouche.Les fondateurs de l'Animalerie gagnent également à faire parler d'eux. C'est par ce réseau de rappeurs indépendants que passent tous les jeunes espoirs de la région qui veulent gagner en notoriété, sans dépendre d'une autre direction artistique que la leur.Les sketchs du Compte de Bouderbala ou les picnics musicaux seront l'occasion de réunir toute la famille. Et pour "occuper les enfants pendant que les grands profitent d'un concert un peu bruyant" nous explique le directeur de programmation une crèche et une scène ont été spécialement prévues.Reste à espérer que la pluie épargne le parc de Miribel samedi 25 août. Mais comme le dit Thomas, "c'est aussi ça l'esprit festival !"

Retrouvez toute la programmation du festival Woodstower 2012 en cliquant ici

à lire également
Dans la nuit de mercredi à jeudi, Lyon a perdu l'un de ses plus anciens bouquiniste et puits de culture musicale. Emporté à 64 ans, Serge Boissat n'a jamais cessé de diffuser sa passion pour le rock au sens large et pour la bande dessinée. Son ami et fondateur de la radio libre "Radio Bellevue" en 1981, le réalisateur Jean-Claude Chuzeville, lui rend hommage.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut