TNT Festival, tremplin des nouveaux talents rhônalpins

Ce samedi 15 juin, se déroule la finale du TNT Festival dans la commune de Tarare. L’occasion de découvrir des artistes locaux prometteurs… et de soutenir votre groupe favori.

Depuis les 110 inscrits de janvier 2013, la sélection a été rude. Après différentes “battles” (sorte de demi-finales) organisées en début d’année, ils ne sont désormais plus que 6. À l’affiche : hip-hop (Uzual Suspektz), musique africaine (Doctor Lass), folk (Tachka et Joris), funk (Charlie & The Soap Opera) ou encore rock (L’Ombre du Huit). Un programme éclectique donc, pour un festival qui n’en est pas à ses débuts. “Ce festival a vu sa première édition se dérouler en 2007, mais sous un autre nom : le Festival des nouveaux talents en Beaujolais vert, nous a rappelé l’un de ses organisateurs. Cette année est donc la 5e édition, mais la première sous le nom de TNT Festival.”

Après avoir été présentés par Monsieur Loyal, les finalistes disposeront chacun d’une quinzaine de minutes pour convaincre le jury chargé de désigner le vainqueur de l’épreuve. Le public aura cependant son mot à dire : après chaque prestation, un applaudimètre enregistrera l’enthousiasme des spectateurs. Le groupe ayant reçu le plus de soutien bénéficiera alors de la “voix du public”, prise en compte lors des délibérations finales. À la clé pour le lauréat : l’enregistrement de son album au studio de l’Hacienda.

S’il est difficile de parler d’“effet tremplin”, certains groupes ont su cependant bénéficier d’une relative visibilité offerte par le TNT Festival. Celkit (prix du public en 2011) a ainsi profité de ses journées de studio pour finaliser son EP, et son succès est grandissant : plusieurs tournées françaises, une date aux États-Unis (pour le Shamrock Fest, à Washington) et un passage remarqué sur France 2 dans l’émission La Grande Battle.

Pour Bertrand, l’un des organisateurs du TNT Festival, les réussites de l’événement ne concernent cependant pas uniquement l’accueil médiatique de ses lauréats : “Arriver à apporter 7 concerts gratuits sur un territoire qui n’est pas très actif culturellement parlant, parvenir à impliquer plusieurs acteurs (collectivités, industriels, commerçants et bénévoles) dans un même élan, apporter à des artistes émergents la possibilité de jouer dans de bonnes conditions et leur permettre d’enregistrer des supports audio de qualité dans un studio professionnel – voilà de quoi nous pouvons être fiers.”

-----

TNT Festival. Finale le samedi 15 juin, à partir de 20h, au stade Léon-Masson, Tarare. Gratuit.

à lire également
ONL orchestre orgue
 C’est l’ouverture de saison à l’Auditorium et l’occasion pour le public lyonnais de découvrir à l’œuvre le nouveau directeur musical de l’Orchestre national de Lyon (ONL).
d'heure en heure
d'heure en heure


derniers commentaires
Faire défiler vers le haut