© Jean-Claude Götting

Théâtre des Célestins : Claudia Stavisky retrouve Goldoni avec "La Trilogie de la villégiature"

C’est avec un réel plaisir que Claudia Stavisky retrouve Carlo Goldoni pour une grande création qui débutera le 20 septembre, La Trilogie de la villégiature. Un dramaturge dont elle apprécie la vivacité d’écriture, la drôlerie des situations qui n’empêche nullement un regard à la fois cruel et lucide sur notre humanité.

Lors de ses tout premiers pas à la direction des Célestins, en 2001, elle avait en effet signé une version alerte de La Locandiera, autre comédie emblématique de celui que l’on nomme parfois “le Molière italien”.

Mais si elle avait monté La Locandiera en costumes d’époque (du XVIIIe), ce ne sera pas le cas pour La Trilogie.

Claudia Stavisky © Giovanni Cittadini Cesi

“L’univers de ce nouveau spectacle plonge les personnages de Goldoni dans l’Italie de la fin des années 1950. C’est un univers que l’on connaît bien, qui parle immédiatement à notre imaginaire. On est dans les Trente Glorieuses. La Seconde Guerre mondiale n’est plus qu’un affreux souvenir. L’avenir s’annonce radieux. Le monde commence à changer. On devine déjà que les mœurs vont bientôt se libérer. La morale est encore très présente, mais on sent que, peu à peu, les conditions de la modernité apparaissent. J’ai eu envie de créer un spectacle coloré, vif, un spectacle solaire, comme l’était le cinéma italien de ces années-là. Les années 1950 sont des années de contrastes, de mouvements, de couleurs, de légèreté… J’ai souhaité que toutes ces énergies soient présentes”, explique la patronne des Célestins.

Le spectacle sera porté par une distribution nombreuse où se mêlent les générations. Avec des comédiens expérimentés tels Christiane Cohendy, Éric Caruso, Anne de Boissy, Daniel Martin, Bruno Raffaelli ou Julie Recoing que l’on aura plaisir à retrouver et de tout jeunes comédiens que l’on aura plaisir à découvrir : Marin Moreau, Lise Lomi, Pauline Cheviller…


La Trilogie de la villégiature – Du 20 septembre au 8 octobre aux Célestins


 

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut