Théâtre de la Croix-Rousse : dans l’intimité de Jeanne Moreau

Le comédien Jacques Verzier rend hommage à Jeanne Moreau au théâtre de la Croix-Rousse

En 1968, dans tout l’éclat de sa quarantaine rayonnante, Jeanne Moreau est l’invitée de Denise Glaser dans son émission télévisée, alors célèbre, Discorama. Elle présente une série de chansons courtes inspirées du roman d’Elsa Triolet : Les Manigances. Véritables haïkus mis en musique par Philippe-Gérard sur des textes du poète Guillevic, ces chansons évoquent la vie, les amours, les rêveries, les drames d’une chanteuse…

“On devrait pouvoir chanter des chansons d’homme sans qu’on s’en aperçoive, et les hommes, des chansons destinées aux femmes”, disait Jeanne Moreau. Jacques Verzier (comédien et chanteur souvent croisé dans les comédies musicales de Laurent Pelly et Jean Lacornerie) a repris l’idée à son compte. Il est Jeanne. Son complice Patrick Laviosa est Denise. À eux deux, ils reprennent le dialogue de l’émission et Jacques Verzier chante les mélodies de la comédienne/chanteuse. En toute intimité… Juste un fauteuil, un piano et une guitare...


Je suis vous tous (qui m’écoutez), du 29 septembre au 3 octobre au théâtre de la Croix-Rousse.


 

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut