Charles Berling Vu du pont 1
© Thierry Depagne

Théâtre : Charles Berling sur le pont à Caluire

Avec Caroline Proust, il joue au Radiant la pièce d’Arthur Miller Vu du pont.

Pendant deux ans, la pièce d’Arthur Miller Vu du pont, dans la mise en scène d’Ivo van Hove, s’est jouée à guichets fermés à Londres. Mais c’est une version française, emmenée par une distribution hexagonale prestigieuse (Charles Berling, Caroline Proust), que propose le maître flamand aux Célestins. On y retrouve le pont de Brooklyn qui donne son titre à la pièce. Et un docker nommé Eddie Carbone qui sombre dans le désespoir quand sa nièce (qu’il a élevée en travaillant sans relâche) tombe amoureuse d’un immigré clandestin tout juste arrivé d’Italie…

La pièce qui figure à l’affiche du théâtre des Célestins est accueillie au Radiant en raison de sa scénographie imposante, organisée autour d’un mystérieux cube noir.

Vu du pont – Du 11 au 15 avril à 20h30, au Radiant-Bellevue (Caluire)
à lire également
La soprano Véronique Gens dans “La Voix humaine” de Jean Cocteau – Mise en scène Christian Schiaretti © Danielle Pierre
Si le patron du TNP avait repris quelques-uns de ses spectacles la saison dernière, il avait rendu copie blanche en termes de création. Christian Schiaretti se rattrape cette année, avec Claudel, Vitrac et Cocteau. À voir – et entendre – dès mardi.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut