Chiara Mastroianni dans Le Ciel de Nantes aux Célestins © Jean-Louis Fernandez

Théâtre à Lyon : l'agenda de la semaine

Lyon Capitale vous propose une sélection de pièces de théâtre à voir cette semaine dans les salles de Lyon et de l’agglomération.


Le ciel de Nantes

Que reste-t-il du passé que nous partageons ? L'écrivain, metteur en scène et réalisateur, Christophe Honoré raconte dans Le ciel de Nantes l’histoire et le destin d’une famille française, depuis la seconde guerre mondiale à nos jours. Un récit qui prend la forme d’un spectacle alliant théâtre et cinéma.

Du 6 au 13 novembre au théâtre des Célestins

 


Vers la résonance

Inspiré par la réflexion du philosophe Hartmut Rosa et la poésie onirique de Christian Bobin, Thierry Balasse nous invite à explorer l’espace et le temps par le son, le mouvement et la lumière, pour aller vers la résonance, "ce pouvoir que possède un corps ou un lieu, d’accroître la durée du son". Un spectacle créé à partir d’œuvres du répertoire, de création et de musiques pop en les associant aux bruits de la nature, aux vibrations de la pierre et de l’électronique.

Mardi 9 novembre au théâtre de la Renaissance, Oullins


Justine

Judicaël Jermer signe une adaptation moderne de l’œuvre éponyme du marquis de Sade. Un carnaval initiatique où Sade s’acharne sur son héroïne et en fait un personnage aussi grotesque que tragique.

Du 9 au 12 novembre au théâtre de l’Élysée


Julia

La dramaturge brésilienne Christiane Jatahy propose sa version du chef-d’œuvre de Strindberg, Mademoiselle Julie, transposé dans le Brésil d’aujourd’hui, dans les beaux quartiers de Rio, où une jeune femme blanche, Julia, s’éprend du chauffeur noir de ses parents.

Le mercredi 10 novembre, en résonance avec ce spectacle, l'équipe de La Croix-Rousse vous embarque dans une soirée brésilienne, dans le hall du théâtre. Originaires de São Paulo et Rio de Janeiro, Ale et DJ Papini vous proposeront avec Saudade, un set enflammé, au cours d'une soirée avec paillettes et spécialités culinaires 100 % brésiliennes.

Du 9 au 13 novembre au théâtre de la Croix-Rousse

© Marcelo Lipiani

Sarrazine

La Cavale, L’Astragale et La Traversière, les trois romans autobiographiques d’Albertine Sarrazin, inspirent le texte de Julie Rossello Rochet, écrit sur mesure pour Nelly Pulicani qui se glisse dans la peau de l’écrivaine. Loin d’un biopic déroulant la vie d’une étoile filante des lettres françaises, Sarrazine est l’histoire des amours, des rages et des combats d’une jeune femme pour vivre tel qu’elle l’a rêvé, en écrivaine.

Du 10 au 14 novembre au théâtre des Clochards-Célestes


Royan la professeure de français

Première femme à entrer de son vivant au répertoire de la Comédie-Française et prix Goncourt en 2009 pour Trois femmes puissantes, la romancière et dramaturge Marie NDiaye livre à Nicole Garcia le monologue poignant d’une enseignante confrontée au désarroi de parents venant chercher des explications à la disparition brutale de leur fille.

Le 10 novembre au théâtre de Villefranche, le 26 novembre au théâtre du Vellein


Misericordia

Grand nom de la scène internationale, maintes fois applaudie en Avignon, Emma Dante poursuit avec Misericordia son exploration d’une Italie populaire éloignée de l’Europe mondialisée. Cette pièce raconte l’histoire de trois prostituées qui, en dépit de leur misère, élèvent ensemble Arturo, un jeune garçon orphelin et handicapé. Le jour, elles tricotent des châles et à la nuit tombée, elles attendent à l’entrée de leur maison pour vendre leurs corps fatigués aux passants. Un poignant hommage aux femmes et à leur capacité d’amour et de résistance.

Du 10 au 20 novembre au TNP


 

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut