Cie ACTE-Publicques! @ Gilles Aguilar

Spectacle de danse dans les rues de Lyon : la place des femmes dans l’espace public

La chorégraphe Annick Charlot propose une balade chorégraphiée qui interroge la place symbolique et physique des femmes dans l’espace public.

On se souvient du merveilleux travail que la chorégraphe lyonnaise Annick Charlot nous avait offert en 2014 avec Journal d’un seul jour, drame chorégraphique de 24 heures qui se déroulait à l’échelle de la ville et nous embarquait de manière poétique dans l’univers de personnages inconnus.

Présenté dans le cadre de Voilà l’été organisé par la Maison de la danse, PUBLIC·QUES ! poursuit ce travail commencé en collaboration avec Pierre Amoudruz, mais alors que nous étions de simples spectateurs, ils imaginent cette fois-ci un spectacle pour un grand nombre de personnes immergées dans un espace sonore et gestuel et dont l’écriture chorégraphique se réalise en direct grâce à leurs contributions.

Équipés de casques audio, 100 spectateurs et spectatrices (qui se sont inscrits au préalable) seront emmenés par deux danseuses, un musicien et vingt complices le long d’un parcours dans le centre-ville. Le spectacle n’est pas sans rapport avec la vague #metoo apparue en 2017.

“Cette vague, dit Annick Charlot, a provoqué chez les artistes le désir de mettre en mouvement la parole engendrée, de rappeler les inégalités et les dominations. Nous voulons inventer un jeu de perceptions pour énoncer une revendication sensible du corps au-delà des normes intégrées, puis inviter les spectateurs·trices à les éprouver et s’éveiller avec nous. Entre performance, happening et expérience radiophonique, le spectacle se vit autant qu’il se regarde. Le public, immergé dans cet espace sonore, crée un mouvement d’ensemble pour jouer ou déjouer la construction genrée de nos manières d’être et d’agir dans l’espace public.”


PUBLIC·QUES ! – Les 7 et 8 juillet à 20 h place de l’hôtel de ville, Lyon 1er


 

à lire également

Laisser un commentaire

Faire défiler vers le haut