Spade & Archer : Enfants de sage

Avec en vedette : la canaille de San Francisco, Sage Francis.

Entre la fin du festival l'Original, devenu événement hip-hop de l'année, et la reformation monstre du golem à deux têtes du 9-3 (NTM), on ne peut pas dire que l'offre hip-hop soit très affriolante. Dans ce désert ponctué de quelques têtes d'affiches commerciales venues rôder au Transbordeur, l'Epicerie Moderne nous offre cette semaine, et comme souvent cette saison, un petit îlot de bonheur. L'idée, excellente, consiste à donner une carte blanche à Spade & Archer qui se charge du reste. L'insaisissable duo post-rap lyonnais, en pleine préparation de son prochain album et en résidence à l'Epicerie Moderne en début d'année, a concocté un plateau dont la teneur éclectique n'étonnera personne. Du noise-punk de Pissed Jeans (du label culte Sub Pop) qui s'accorde à merveille avec les préoccupations bruitistes du duo, au rap rénovateur de James Delleck, membre des loustics du Club des 7. Mais quand il s'agit de consumer les carcans du hip-hop, le maître reste indéniablement Sage Francis. Ça tombe bien, il est également de la partie, comme morceau de choix de la soirée. Figure bien connue du label Anticon, Francis est un franc-tireur à la gâchette facile. Rappeur, certes, mais aussi bluesman et folkeux atomique (notamment sur son avant-dernier album où il invita le roi du folk Will Oldham), héritier de Johnny Cash (un timbre sépulcral) autant que des pères fondateurs du rap conscient, Sage Francis se présente volontiers comme un journaliste. Il en a suivi la formation et gardé les réflexes, chroniquant son quotidien et les réalités politiques avec une acidité que bien de plumitifs pourraient lui envier. Pour l'occasion, il sera accompagné de B Dolan figure du spoken-word, cette poésie orale d'où découle le slam. La verve poétique de B Dolan et l'intransigeance de Sage Francis devraient à coup sûr faire des étincelles. Après de pointues soirées folk (Alela Diane et sa bande), électro (Autechre) et pop déviante (Gonzales et son orchestre), l'Epicerie Moderne continue, comme son nom l'indique, d'épicer les nuits lyonnaises. Et ce n'est sûrement pas avec cette soirée aux frontières du hip-hop que la sauce va tourner.

Kevin Muscat

Carte blanche à Spade & Archer. Avec James Delleck, Pissed Jeans, Sage Francis & B Dolan. Le jeudi 29 mai, à l'Epicerie Moderne. Place René Lescot, Feyzin.
04 72 89 98 70 ou www.epiceriemoderne.com

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut