Musée des Tissus
©Tim Douet

Sauvetage du musée des Tissus : “aucune solution ne se dégage”

L’avenir s’assombrit un peu plus pour le musée des Tissus et des Arts décoratifs après l’échec d’une des dernières réunions de sauvetage, à laquelle participait le préfet Michel Delpuech.

Une réunion pour sauver le musée des Tissus s'est tenue ce matin avec Michel Delpuech, le préfet de région. Mais cette réunion "n’a pas permis de faire émerger une solution financière satisfaisante pour assurer le fonctionnement des musées des Tissus et des Arts décoratifs en 2016", a déclaré la CCI dans un communiqué. "À cette heure, aucune solution ne se dégage pour l'avenir des musées", a ajouté Emmanuel Imberton, le président de la chambre de commerce.

"Le préfet a demandé à la CCI de retarder la fermeture à la fin de l'année pour permettre de gagner du temps. Le préfet a demandé à chacun de prendre ses responsabilités. Licencier immédiatement coûterait 1,3 million. Ce qui n'a aucun intérêt dans l’immédiat pour la CCI", nous a confié une source proche de la préfecture.

Si l'État a proposé de contribuer à hauteur de 250 000 euros au budget de fonctionnement du musée, qui s'élève à 2,5 millions d'euros par an, aucun autre partenaire public ne s’est pour le moment engagé à soutenir le musée. "Dans ce contexte, il est impossible pour le président de la CCI Lyon Métropole Saint-Etienne Roanne de soumettre au vote des élus, lors de l’assemblée générale du 14 mars prochain, un budget de nature à assurer la poursuite des activités des musées", conclut le communiqué de la CCI, qui n'augure rien de bon pour le musée.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut