Pourquoi la neige, c'est la faute de l'IAC ?

Podcast. Un titre très "cantatrice chauve" qui pourrait faire sourire Nathalie Ergino. Directrice depuis 2006 de l'Institut d'art contemporain de Villeurbanne (IAC), elle gère avec poigne ce lieu qui passe pour être en marge de l'activité culturelle de l'agglo, alors qu'il propose des expos plus qu'exigentes. Voire ardues. En successeur désigné et héritière assumée, elle rend aujourd'hui hommage à Jean-Louis Maubant, le fondateur de l'institut, mais aussi figure de l'art contemporain, pionnier dans sa diffusion et sa promotion, décédé en septembre dernier.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut