Bells and Spells / Casus Circus / Federigo © Richard Haughton / Dylan Evans / Remy Huart (montage LC)
Bells and Spells / Casus Circus / Federigo © Richard Haughton / Dylan Evans / Remy Huart (montage LC)

Plumes et paillettes : l’affiche lyonnaise prend des airs de cabaret

Camille Germser ramène ses plumes à la Croix-Rousse, Aurélia Thierrée (oui, la sœur de James) fait sonner ses cloches aux Célestins et le Casus Circus dévoile son cabaret intime à Saint-Priest. Cette semaine, les théâtres de l’agglomération prennent clairement des couleurs de fin d’année.

 

Jésus et Charlène sont au paradis

Federigo © Remy Huart
Federigo © Remy Huart

Fin 2015, Camille Germser avait enchanté le théâtre de la Croix-Rousse avec une version endiablée des Précieuses ridicules, transposée dans l’univers du music-hall. C’est dans un univers similaire qu’on le retrouvera presque trois ans plus tard avec sa mise en scène de Federigo, une courte nouvelle de Prosper Mérimée. Cette fois, plumes et paillettes seront cuisinées à la sauce napolitaine. L’histoire est en effet celle d’un jeune seigneur de Naples qui, à force de supplier saint Pierre, obtient de se faire ouvrir les portes du Paradis. Surgit alors une foule de personnages déjantés, de Marlene Dietrich à… Jésus. Au centre du spectacle : Charlène Duval, un personnage totalement hors norme, travesti et grande prêtresse du music-hall parisien…

Mérimée / Federigo – du 12 au 22 décembre au théâtre de la Croix-Rousse

 

Le porte-manteau d’Aurélia

Bells and Spells © Richard Haughton
Bells and Spells © Richard Haughton

Bon sang ne saurait mentir. Le dicton n’est pas toujours vrai mais, pour la descendance de Charlie Chaplin, il se vérifie non seulement pour sa fille, l’excellente comédienne Géraldine Chaplin, mais aussi pour ses petits-enfants. Ainsi avait-on pu voir en 2016 aux Célestins un spectacle exceptionnel, La Grenouille avait raison, signé du petit-fils du maître, James Thierrée. Cette année, c’est un spectacle de sa sœur, Aurélia Thierrée, qui nous est offert : Bells and Spells. La rumeur le dit tout aussi somptueux et poétique. L’artiste, danseuse et comédienne, nous ouvre les portes de son imaginaire, fortement teinté d’onirisme et de surréalisme, où l’étrange rejoint le merveilleux. Son spectacle mêle le cirque et la danse, tout en ménageant de nombreuses surprises. On verra ainsi un porte-manteau se mettre à marcher, des chaises et des tables se mouvoir en rythme avant qu’un mur ne s’ouvre pour laisser place à un couple de danseurs survoltés. Ajoutons que cette création est mise en scène par la mère d’Aurélia, Victoria Thierrée-Chaplin, fille de Charlie Chaplin et d’Oona O’Neill. Décidément.

Bells and Spells – du 12 au 31 décembre au théâtre des Célestins

 

Frissons australiens

Driftwood © Dylan  Evans
Driftwood © Dylan Evans

Ils sont cinq, originaires d’Australie, où ils ont créé leur compagnie, Casus Circus, et ils viennent pour la première fois dans la région. C’est le théâtre Théo-Argence qui a eu la bonne idée de les programmer, histoire de découvrir encore ce que sont capables de faire tous ces artistes issus du cirque qui ne cessent de révolutionner le rapport au corps et à l’espace. Driftwood, leur spectacle, s’annonce percutant. Son contenu intimiste tranche avec leur performance physique, à la limite du danger, pour laquelle il est nécessaire de travailler avant tout sur la confiance en l’autre. Se situant dans l’univers feutré d’un cabaret inondé d’une fragile lumière et de volutes de fumée, ils racontent leur rencontre dans le jeu, le partage et la prise de risque, tout en démontrant la puissance de la poésie des corps.

Casus Circus / Driftwood – vendredi 14 décembre à 20h30 au théâtre Théo-Argence (Saint-Priest)


[Ces articles sont extraits de Lyon Capitale n°783 (décembre 2018) et du supplément Culture de rentrée de Lyon Capitale]

à lire également
Isabelle Adjani dans Opening Night – Mise en scène Cyril Teste © Simon Gosselin
Cyril Teste revient à Lyon avec une nouvelle adaptation d’une œuvre connue au cinéma. Cette fois, il s’agit de rien de moins qu’Opening Night, le film de Cassavetes. Mais nombreux sont ceux qui attendent surtout la star qui reprend le rôle de Gena Rowlands : Isabelle Adjani.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut