Nuits sonores : le marathon a commencé

Le public en grande partie a filé au marché gare, pour une série de concerts donnés dans un décor post-industriel moins étonnant que celui de l'an dernier à l'usine SLI, mais plus chic.
On notera pour cette première nuit le gros métal confortable de CLAUDIO SIMONETTI and BAND play the Horror Movies Tracks, la foule amassée devant un Laurent Garnier répétant 'Nuits Sonores, waw', et le set de clôture d'Agoria, sans faille jusqu'à l'aube.

Dossier complet Nuits Sonores

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut